Assises de la recherche stratégique : Dissuasions (avec La Vigie)

La dissuasion est une notion ancienne que l’ère nucléaire a rendue incontournable dans les analyses stratégiques. La dynamique des conflits, les calculs stratégiques du XXème siècle ne peuvent être appréhendés en omettant le paradigme nucléaire. Au moment où de nouvelles polarités bouleversent la scène stratégique internationale, alors qu’émergent des menaces hybrides, que se structurent d’autres types de conflits, notamment dans l’espace Cyber, la question de l’articulation de la dissuasion nucléaire avec l’environnement géostratégique global est posée. Dans un monde sans bloc, dans un contexte de guerres civiles ou de conflits régionaux, comment la dissuasion peut-elle encore jouer son rôle d’équilibre ? De quoi la dissuasion dissuade-t-elle ? N’assistons-nous pas à une prolifération des formes de dissuasion ? Dissuasion ou dissuasions ?
Des interrogations qui seront abordées lors de nos prochaines Assises nationales de la recherche stratégique, le 06 décembre à l’Ecole militaire. Les inscriptions sont encore possibles, avant leur imminente clôture !

La Vigie, partenaire du CSFRS, y participera puisqu’elle modérera la dernière table-ronde, sur la contestation de l’ordre nucléaire, avec notamment MM. Eric DANON (MEAE), Corentin BRUSTLEIN (IFRI), Jean-Marie COLIN (ICAN FRANCE) et Mme Tiphaine de CHAMPCHESNEL (IRSEM), juste avant l’intervention de clôture du CEMA, le GA F. Lecointre.

Au plaisir de vous y rencontrer. D’ici là, vous pouvez relire notre dernier article sur la question, “La dissuasion contestée”, paru dans le numéro 103 et que vous pouvez lire en lecture gratuite ici.

JDOK

 

Au Sahel, l’ennemi, c’est la piraterie du désert profitant de la disparition de l’État

Une table ronde du dernier Forum de sécurité de Marrakech[1] s’intitulait : La zone sahélo-saharienne : retour de la menace entre le terrorisme transnational  organisé et les milices armées. Ce titre est révélateur d’une hésitation : celle qui porte sur les causes du désordre persistant dans la zone sahélo-saharienne. Il pourrait en effet être reposant de clamer comme d’habitude que « c’est la faute du terrorisme ». Pourtant, dix-sept ans après les attentats du 11 septembre, il semble bien que cette explication ne suffise plus et qu’il faille trouver autre chose.

Source Continue reading “Au Sahel, l’ennemi, c’est la piraterie du désert profitant de la disparition de l’État”

Crises de voisinage et projet européen : la question des valeurs

La Vigie est heureuse de parrainer la prochaine conférence organisée par l’Institut d’Etudes Européennes (IEE) de l’université Saint-Louis à Bruxelles (avec la collaboration de : ECES ; Institut Egmont; Ordre de Malte France; European Neighborhood Council Fondation). Nous y participeront par le truchement de Victor Fèvre, jeune chercheur associé qui vient de rejoindre l’équipe de La Vigie. Elle se déroulera le 9 février prochain à Bruxelles. Détails d’inscription et programme ci-dessous.

« Les multiples crises du voisinage menacent-elles le projet européen jusque dans ses valeurs fondamentales ? »

Continue reading “Crises de voisinage et projet européen : la question des valeurs”

L’OTAN, du sommet de Varsovie à Trump

Lundi dernier, nous étions donc à l’Assemblée Nationale pour le colloque organisé par Participation et Progrès, avec notre partenariat, sur l’avenir de l’Europe.Voici un des textes qui a soutenu nos interventions.Il aurait pu faire tranquillement le  point de l’Alliance mais celle-ci est aussi sidérée que l’UE à la suite de l’élection de D. Trump. Il fallait donc une mise en perspective toute nouvelle.

Source

Continue reading “L’OTAN, du sommet de Varsovie à Trump”

Quelle Europe pour lui éviter de sortir de l’histoire ? (Colloque)

Nous sommes heureux de nous associer au club Participation et Progrès pour ce colloque qui aura lieu le 14 novembre prochain. Le titre est tout un programme : “Quelle Europe demain pour lui éviter de sortir de l’histoire ?” . Il vient en appui de notre soirée débat de septembre qui avait rencontré un vif succès. Aussi bien Jean Dufourcq qu’Olivier Kempf y interviendront, parmi un très beau plateau comprenant : Th. Garcin, P.E. Thomann, S. Matelly, A. Vautravers, L. Cherenko, P. Joannin, E. Dupuy, S. Goulard, Ph. Moreau-Desfarges, Ch. de Boissieu, N. Leron, J.P. Chevènement, I. Seminatore, P. Pascallon, J. Myard, G. Gallet, G.F. Dumont, E. Copel, C. Durandin (programme détaillé ci-dessous).

Club participation et progrès

Pour s’inscrire, envoyez avant le 8 novembre à 12h00 un mail à P&P en donnant les informations suivantes, nécessaires pour accéder à l’Assemblée nationale : Prénom – Nom – Date et lieu de naissance – Organisme – Fonction – Adresse Postale – Adresse courriel. Venir le jour J avec une pièce d’identité officielle pour accéder au colloque (126 rue de l’Université, Paris 7).

Le 14 Novembre 2016 à 8h30 Palais Bourbon (Salle 62-17) 126, Rue de l’Université 75007 Paris. Continue reading “Quelle Europe pour lui éviter de sortir de l’histoire ? (Colloque)”

Quoi après l’Europe ? (Débat H. Védrine, C. Delaume, R. Leray)

Crise de l’euro, crise grecque, crise des réfugiés, attaques inspirées par le jihad, dérives populistes, Brexit pour conclure cette litanie de désordres … La construction européenne est en panne et l’Europe en crise. Chacun le sait désormais et tous sont d’accord sur la nécessité du changement. Non tant de l’Europe qui n’en peut mais de l’Union européenne, tant l’échafaudage institutionnel apparaît à la fois figé (trop?) et partiellement la cause de bien des maux, même s’il contribue sans doute à en éviter d’autres. Cette Union peine à porter la construction européenne et pour certains l’a entrainée dans une voie sans issue. Aussi entend-on des propositions alternatives souvent anciennes parfois nouvelles : référendum ici, retour à une Europe carolingienne ici, à la CEE là, à une plus grande Europe, coopérations renforcées, fédéralisme intégral, noyau dur, cercles concentriques …

Tout est dit et son contraire sans que les arguments soient réellement convaincants.

Il paraît donc nécessaire de réfléchir à ce qu’on peut installer “après” cette Europe-là qui ne donne pas du tout satisfaction. Elle était jusqu’ici une “construction” : faut-il l’aménager, la déconstruire et bâtir autre chose ? Comment ? Avec quel architecte et quel plan ? Que faut-il préserver, améliorer, remplacer, exclure ? Faut-il “démonnetiser” l’Europe (si on nous permet ce néologisme), abandonner la méthode des petits pas, se replier sur un intergouvernemental coopératif limité ? Que mettre en commun, que conserver chez soi ?

Et puisque La Vigie s’occupe d’abord de stratégie, l’idée de partager la défense est-elle judicieuse ? Peut-on à la fois prôner à la manière gaulliste l’indépendance nationale et l’autonomie de décision, réintégrer l’Otan militaire et invoquer l’article 47-3 du traité de l’Union ? Le tout à l’abri d’une dissuasion nucléaire stratégique nationale que nos voisins refusent. Notre posture de sécurité est-elle cohérente, convaincante, efficace, rassurante ?

Autant de questions que nous nous posons de façon plus aiguë que jamais et que probablement vous avez également en tête.

Pour les aborder sans fard, nous organisons (en partenariat avec la Revue Défense Nationale) un débat à l’École Militaire, amphithéâtre de Bourcet le lundi 19 septembre prochain, de 18h00 à 20h00. Accès à 17h30 précises au 5 place Joffre (et non le 1, réservé au personnel travaillant à l’EM). Inscriptions limitées. Pour cela, s’inscrire avant le 15 septembre soir sur le lien suivant , remplir les champs obligatoire. Le 19, venir avec une pièce d’identité, obligatoire pour accéder au site (si et seulement si on a procédé à l’inscription préalable).

Interviendront Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères ; Coralie Delaume, journaliste et auteur de « Europe, les États désunis », Paris, Michalon, mars 2014 ; René Leray, ancien conseiller de Jacques Delors, professeur associé à l’université Saint-Louis de Bruxelles qui en ont accepté le principe. Les débats seront modérés par Jean Dufourcq, rédacteur en chef de la Vigie : pour cadrer les débats, vous pouvez lire ou relire le numéro 50 de La Vigie qui présente quelques options pour l’Europe.. Après une heure où les trois orateurs auront la parole, l’heure suivante sera dédiée au débat, entre eux et avec la salle.

JDOK

« L’UE et ses voisinages : entre intérêts et valeurs »

La Vigie est heureuse de vous annoncer qu’elle parraine et participe à la Conférence annuelle de l’Institut d’Études Européennes – Université Saint-Louis – Bruxelles. Thème : « L’UE et ses voisinages : entre intérêts et valeurs », le 28 janvier 2016, 9h-17h, Salle des Examens (2e étage) Université Saint Louis, Bld du Jardin Botanique 43, 1000 Bruxelles. Avec entre autres S. Biscop, M. Otte, et P. Vimont. Programme ci-dessous.

http://www.egmontinstitute.be/wp-content/uploads/2015/11/phare.jpg

Continue reading “« L’UE et ses voisinages : entre intérêts et valeurs »”

Les voisinages sud après les printemps arabes

Voici le texte d’une conférence prononcée en février dernier à ‘institut Saint Louis à Bruxelles. Elle a été suivie d’une série de réunions au cours du printemps, organisées par l’institut, auxquelles La Vigie a été associée. L’enjeu consistait à soumettre quelques propositions à la Commission, à l’heure où elle réfléchissait à la rénovation de la politique des voisinages. Le texte de synthèse peut-être lu sur le site de l’institut : :  “Politique de voisinage de l’Union européenne: réforme ou refonte”, Jacques Kellet-Noëllet, juin 2015. . La Vigie  a surtout travaillé sur la question du sud, ou plus exactement des sud, comme le texte ci-dessous l’illustre. Continue reading “Les voisinages sud après les printemps arabes”

Conférence “La cybersécurité”

La Vigie est heureuse de vous signaler que l’AR PAris IDF de l’IHEDN organise le 16 avril, à l’EOGN de Melun, de 18h30 à 21h30, une conférence sur La Cybersécurité – Avec le Général d’armée (2S) Marc WATIN-AUGOUARD, Directeur du centre de recherche de l’Ecole des officiers de la Gendarmerie Nationale

Ecole des Officiers de la Gendarmerie NationaleAvenue du 13èmeDragons 77000 Melun
INTRODUCTION
  • Les Enjeux de la transformation numérique Générald’armée (2S) Marc WATIN-AUGOUARD, Directeur du Centre de recherche de l’EOGN
TABLE RONDE animéepar le Colonel Philippe DAVADIE, auteur de «L’entreprise, nouveaux défis cyber »
(Économica)
  • Les fraudes à la carte bancaireCapitaine Thomas SOUVIGNET, IRCGN
  • Les investigations judicaires dans le cyber espace ?Colonel Jacques FOMBONNE,Commandant Centre national de formation à la police judiciaire
  • Le dirigeant d’entreprise face à la sécurité informatique Thomas MARTIN,Consultant auprès de directions générales
COCKTAIL
Inscription obligatoire en ligne avant le10 avril

 Invitation

Inscriptions

Colloque “La donnée n’est pas donnée” 23 mars 2015

La Vigie est partenaire d’un colloque organisé par plusieurs amis. Autour du thème du Big Data, il s’intéresse à la donnée et à ses aspects stratégiques, tant en stratégie publique qu’en stratégie économique. Ceci donne lieu à un beau colloque, qui réunit des gens de tous horizons (par exemples : Ch. Balagué, Th Berthier, F. Douzet, O. Hassid, A. Rouvroy, K. Salamatian, Ch. Schmidt, M. Watin-Augouard) pour donner lieu à échanges et discussions. Cela aura lieu à l’École Militaire le lundi 23 mars. Inscrivez vous vite ! Argument, programme et détails ci-dessous.

Le colloque est organisé par EchoRadar et le Centre d’Études Supérieures de la Gendarmerie (et l’école d’officiers de la gendarmerie). Le partenaire principal est Keyrus, acteur central du BD en France. Sont partenaires la Revue Défense Nationale, la Vigie, la chaire Castex de cyberstratégie, la chaire Saint-Cyr de cyberdéfense. L’inscription au colloque est gratuite et s’effectue à partir du lien suivant. Suite ci-dessous.

Continue reading “Colloque “La donnée n’est pas donnée” 23 mars 2015″