Etudes

Conformément à son ambition d’animer le débat stratégique, La Vigie vous propose de réaliser des études particulières dans les domaines de la géopolitique et de la stratégie générale.

Elle s’appuie pour cela sur l’expérience accumulée par ses deux fondateurs, Jean Dufourcq et Olivier Kempf (voir CV infra) et leur réseau d’experts partenaires de confiance, spécialistes chacun en leur domaine : Pierre Berthelot (Moyen-Orient), Mathieu Boulègue (Russie, Asie centrale Europe orientale), Barthélémy Courmont (Asie orientale), Thomas Flichy de La Neuville (Méditerranée Afrique du Nord) (voir CV infra).

Ensemble, nous vous proposons donc une expérience accumulée et l’accès à une capacité d’analyse stratégique extrêmement compétente. Nous pouvons réaliser pour vous des notes de cadrage (2 à 8 pages), de brèves études (une quinzaine de pages) ou des études approfondies (cinquante pages et au-delà) selon vos attentes.

Exemples de réalisation (études publiques)

  • Codirection (OK) de l’étude « Action dans la couche sémantique du cyberespace » (Pour le CSFRS, 2012)
  • Conseil scientifique (OK) de l‘étude « L’entreprise et le cyber à l’horizon 2020 » (Pour Futuribles)
  • Étude « La politique de la France en Syrie 2011- 2015 » (KFRIC).
  • Étude stratégique n° 1 (25/3/16) : De la retenue russe en Syrie (abonnés)

Screen Shot 2016-02-24 at 09.16.01

Jean Dufourcq

  • Jean Dufourcq est docteur en science politique, IHEDN, membre de l’académie de marine (Paris) et de l’académie royale suédoise des sciences de la guerre (Stockholm). Il a enseigné en France à Paris 2, Paris 11 et Bordeaux 4 et a l’étranger, notamment à Moscou, Beyrouth, Tunis et Alger. Il a été directeur de la recherche académique du collège de défense de l’OTAN (Rome) où il a lancé la collection des « Research papers». Il a ensuite été directeur de recherche au CEREM puis à l’IRSEM avant d’être rédacteur en chef de la Revue Défense Nationale de 2009 à 2014. Ses domaines de prédilection portent sur les équilibres européens, la Méditerranée, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie de l’Est, toutes régions qu’il parcourt régulièrement. Par ailleurs, il est un spécialiste reconnu de stratégie nucléaire et de stratégie générale française.
  • Liste des ouvrages

Ses publications sont nombreuses dans diverses revues à contenu académique, technique et militaire, en France et à l’étranger depuis près de 30 ans. Il a publié Paroles d’officiers en 2011 (Fayard) et Engagez-vous- La relance stratégique de la France en 2015 (Lavauzelle).

Olivier Kempf

  • Olivier Kempf est docteur en science politique, breveté de l‘école de guerre, titulaire d’un DEA d’économie, chercheur associé à l’IRIS. Il a publié une dizaine d’ouvrages de géopolitique et de stratégie et une centaine d’articles. Il a enseigné de longues années à Science Po Paris (PSIA) et continue de prodiguer des cours à Science Po Lille, Sc. Po Strasbourg, l’IRIS, l’École de Guerre Économique. Ses domaines de spécialité portent sur les équilibres de sécurité en Europe (tout particulièrement l’OTAN), la géopolitique française et, plus récemment, sur l’islam politique. Par ailleurs, il est un spécialiste de cyberstratégie : il dirige la collection éponyme chez Economica et a publié plusieurs livres sur la question. Il travaille également sur les questions de stratégie théorique et sur la guerre économique.
  • Il a publié une centaine d’articles académiques. Parmi ses monographies : Le casque et la plume (Economica, 2010), L’OTAN au 21ème siècle (Le Rocher, 2014, 2ème édition), Géopolitique de la France (Technip, 2012), Introduction à la cyberstratégie (Economica, 2015, 2ème édition), Alliances et mésalliances dans le cyberespace (Economica, 2014, prix du livre cyberstratégie 2015). Il a également dirigé plusieurs ouvrages collectifs (cyberstratégie, guerre économique).

La Vigie s’est par ailleurs entourée d’un réseau d’experts partenaires de confiance, spécialistes chacun en leur domaine :

Pierre Berthelot (Moyen Orient)Screen Shot 2016-02-24 at 09.16.20

  • Pierre Berthelot est spécialiste des questions stratégiques, du Moyen-Orient et de l’hydropolitique. Titulaire d’un doctorat d’études arabo-musulmanes, sa thèse, publiée en 2013 a obtenu l’année suivante le prix Auguste Pavie de l’Académie des sciences d’Outre-Mer. Professeur de géopolitique, chercheur associé à l’IPSE et à l’IFAS, il est notamment membre de l’Académie de l‘eau, expert auprès de l’UNESCO, conseiller scientifique et pédagogique de la FMES, directeur de la revue « Orients Stratégiques » (L’Harmattan). Il a publié Le Jourdain entre guerre et paix : approches historiques, géopolitiques et juridiques, Presses Universitaires de Bordeaux, Collection monde arabe et musulman, mai 2013, 450 pages (Préface de Charles Zorgbibe). Prix Auguste Pavie de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer (2014) ; Théorie et pratique des relations internationales au Moyen-Orient (Dir), Paris, Editions du Cygne, Collection du CCMO, novembre 2013, 144 pages. La question énergétique en Méditerranée (Dir), in Confluences Méditerranée, N°91, Paris, L’Harmattan, automne 2014, 204 pages.

Mathieu Boulègue (Russie, Asie centrale Europe orientale)Screen Shot 2016-02-24 at 09.16.42

  • Mathieu Boulègue est associé au sein du cabinet de conseil en management des risques et d’accompagnement d’affaires AESMA. Russophone et analyste sur les questions politiques et sécuritaires de l’espace post-soviétique (Russie/CEI, Ukraine, Caucase, Asie Centrale), il y mène des activités de recherche stratégique et de géo-sécurité sur la zone Eurasie. Diplômé de Sciences Po Toulouse et de King’s College London, il publie régulièrement des articles et intervient comme conférencier sur la géostratégie et la sécurité de l’espace post-soviétique. Il est également membre de CAPE-Sogdiane, think-tank s’intéressant aux questions stratégiques eurasiennes. Il a notamment publié : L’Ukraine entre déchirements et recompositions avec Christine Dugoin-Clément, L’Harmattan, Mars 2015, La recomposition de l’« étranger proche » à la lumière des événements en Ukraine, Note de la FRS, n° 17/2015, Juillet 2015, L’Ukraine face à ses démons politiques et sécuritaires, P@ges Europe, 2 Décembre 2015, La Documentation française.

Barthélémy Courmont (Asie orientale).Screen Shot 2016-02-24 at 09.16.50

Thomas Flichy de La Neuville (Méditerranée Afrique du Nord)Screen Shot 2016-02-24 at 09.17.02

  • Ancien élève en persan de l’Institut National des Langues et Cultures Orientales, Thomas Flichy de La Neuville est agrégé d’histoire et docteur en droit. Ses travaux scientifiques portent sur la capacité des civilisations à transmettre la vie sur la longue durée. Cette approche géoculturelle s’est intéressée dans un premier temps aux potentialités  créatrices des élites, notamment dans les armées – La fantaisie de l’officier. Trois civilisations majeures ont  fait l’objet d’une enquête géoculturelle :  la Perse – L’Iran au delà de l’Islamisme – la Chine –  Stratégies chinoises, le regard jésuite – et la Russie – Chine, Iran, Russie, un nouvel empire mongol ? Sous sa direction, plusieurs équipes ont analysé les conflits contemporains sous l’angle de la géoculture (Opération Serval au Mali, l’opération française décryptée – Centrafrique, pourquoi la guerre ? Ukraine, regards sur la crise). Chef du département des études internationales à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr, Thomas Flichy de La Neuville est membre du Centre Roland Mousnier de l’Université Paris IV – Sorbonne. Il intervient dans de nombreuses universités étrangères, notamment à l’United States Naval Academy, la Theresianische Militärakademie, l’Université d’Oxford et de Princeton.

Victor Fèvre (Europe, nouvelles technologies)

Victor Fèvre est français et néerlandais. Il est diplômé de Sciences Po Paris (Affaires Publiques, 2011) et de la George Washington University (Relations Internationales, 2012). Il a exercé des fonctions de cadre technique et de manager en entreprise ainsi que dans l’armée. Ses activités de recherche s’articulent autour de trois axes principaux: le cyberespace et les technologies émergentes; la réserve opérationnelle; l’Europe de la défense. Il a publié en français, en anglais et en allemand. Il prépare une thèse sur « Etat, souveraineté et espace numérique ».