La Vigie n° 109 : Lecture tactique des Gilets jaunes | L’Europe écartelée | Lorgnette : vertueux Canada ?

Lettre de La Vigie n° 109 (16 janvier 2019)

Lecture tactique des Gilets Jaunes

Le mouvement des Gilets jaunes perdure. Tactiquement, il manifeste la conjonction d’une mobilisation numérique et d’un enracinement territorial micro-local, passant des réseaux sociaux au blocage des réseaux routiers. Face aux forces de l’ordre, il démontre une extrême fluidité qui manifeste l’opposition de deux styles, que ce soit face aux forces de l’ordre ou à la communication gouvernementale : c’est le gazeux contre le solide, l’essaim contre le bâton, l’humour contre le discours austère. Confronté à cette disruption du politique, le gouvernement serait inspiré de changer de logiciel. Lien vers l’article.

L’Europe écartelée

Les élections européennes de juin ne seront qu’un prétexte pour se compter. Pourtant, la tempête politique a gagné tout le continent alors que l’UE attend la relève de sa gouvernance collective. Faute de profondeur stratégique suffisante, elle a perdu sa centralité initiale, son homogénéité civilisationnelle et son utilité pour les peuples européens. C’est le prochain défi à relever après celui des Gilets jaunes. Lien vers l’article.

Lorgnette : Vertueux Canada ?

Le Canada s’est brouillé quasiment officiellement l’été dernier avec l’Arabie Séoudite pour une affaire de droits de l’homme, allant jusqu’à remettre en cause certains programmes d’armement signés avec le Royaume. Plus récemment, on apprenait que le Canada « réaffirmait avec force son rejet du régime de Maduro » au Venezuela. De prime abord, on admire ce petit pays qui place ses scrupules moraux parmi les critères de sa politique étrangère.

Constatons pourtant que les choses sont peut-être moins simples. Ainsi, pour le Canada, l’Arabie comme le Venezuela sont des concurrents pétroliers : en effet, le Canada dispose d’huile lourde (comme ses deux concurrents), huile qui permet, par mélange, de raffiner les huiles de schiste américaines. Ils sont donc du même club.

Et ceci intervient dans le contexte politique nord-américain : il faut ici rappeler le projet de pipeline Keystone XL phase IV qui fut rejeté par Obama mais approuvé par Trump en 2017. Or, ce tube va permettre d’alimenter les raffineries américaines en brut lourd venant de l’Alberta et concurrent du lourd vénézuélien. C’est certainement une coïncidence mais parfois, les affaires s’accordent bien à la morale.

JDOK

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT).

Source photo : ici

Lecture tactique des Gilets jaunes (LV 109)

Le mouvement des Gilets jaunes perdure. Tactiquement, il manifeste la conjonction d’une mobilisation numérique et d’un enracinement territorial micro-local, passant des réseaux sociaux au blocage des réseaux routiers. Face aux forces de l’ordre, il démontre une extrême fluidité qui manifeste l’opposition de deux styles, que ce soit face aux forces de l’ordre ou à la communication gouvernementale : c’est le gazeux contre le solide, l’essaim contre le bâton, l’humour contre le discours austère. Confronté à cette disruption du politique, le gouvernement serait inspiré de changer de logiciel.

Cette page est réservée aux abonnées Membre Abonné (3 mois) et Membre Abonné (1 an).
Se connecter S’inscrire

Dossier stratégique n°10 : A la recherche de la stratégie perdue

Comme promis, voici notre quatrième dossier de l’année. Nous les désignons désormais sous le nom de “dossier stratégique” et non plus “étude stratégique”, expression réservée à nos clients. Ce dossier revient sur la politique étrangère de la France et sa stratégie, décevante.

Alors que le jeu de poker de l’administration Trump s’est développé en Iran et en Corée, alors que la crise européenne s’est amplifiée avec la perspective d’élections européennes critiques en 2019, alors que Russie et Chine font cause commune dans de nombreux domaines stratégiques, il est bon de se demander où en est l’action extérieure de la France et comment elle s’est comportée pour défendre ses intérêts et contribuer à la marche de l’histoire depuis le début de l’année 2018.

Au fil de la plume et de multiples événements à portée stratégique, on verra la complexité des réalités auxquelles la France doit faire face et sa difficulté persistante à définir une grande stratégie qui lui serve de fil directeur à l’extérieur et qui la renforce à l’intérieur. On restera donc assez réservé sur le cours des engagements de la France et on regrettera le flottement de ses priorités, la place excessive donnée au verbe et sa bien modeste créativité stratégique dans le sillage d’un cercle occidental qui s’est décomposé.

Bonne lecture JDOK

Sommaire

La politique étrangère de la France

  • Trompe-l’œil (31 I 18)                                                          2
  • 18 mois de politique étrangère (18 XII 18)                      5
  • La revanche des profondeurs (6 VI 18)                            8

Quelle stratégie ?

  • Cercles vicieux stratégiques (12 IX 18)                            11
  • Un rapport de force, ça se construit (4 VII 18)              14
  • Stratégie : vacance ou vacuité ? (18 VII 18)                    17
  • La désescalade comme grande stratégie (28 II 18)       20
  • Code génétique stratégique (26 IX 18)                            23

Crédit photo :CHAMPARDENNAISAXONAIS on Foter.com / CC BY-ND

Nos abonnés peuvent soit cliquer pour lire le texte en ligne, soit le télécharger en format pdf (

Vous devez créer un compte pour accéder à ce contenu.

Cliquez-ici pour choisir un type de compte.

La Vigie n° 107 : 2018, le monde qui va | 18 mois de politique étrangère | Lorgnette : Joyeux Noël

Lettre de La Vigie : 19 décembre 2018.

2018 : Le monde qui va

En 2018 nous avons basculé dans une nouvelle ère stratégique, celle de la dérégulation générale. Dans un flux stratégique intense et désordonné, la conflictualité de la planète a évolué, les modalités de l’exercice de la puissance se sont affirmées et diversifiées, des transitions laborieuses et des arbitrages se sont enclenchés mais on n’observe toujours pas d’état stable à l’horizon.

Lien vers “2018 : le monde qui va

18 mois de politique étrangère de la France

Le président E. Macron avait inscrit deux mots au programme de sa politique étrangère : Europe et pragmatisme. Au rayon du pragmatisme, on observe une discrétion bienvenue au Proche-Orient, l’absence de dessein au sud, la promotion peu convaincante d’une grande stratégie asiatique, une politique américaine fourvoyée. S’agissant de l’Europe, malgré de grandes ambitions fondées sur un logiciel ancien, les résultats sont très décevants. Ceci explique probablement cela.

Lien vers “18 mois de politique étrangère

Lorgnette : Joyeux Noël

Votre lettre d’analyse stratégique a entamé à l’automne sa cinquième année de parution. Elle a suscité en 2018 de nombreuses marques d’intérêt, reçu des encouragements variés et noué des dialogues multiples confirmant ainsi l’intuition initiale du besoin d’un cadre d’analyse stratégique autonome et extérieur au main stream institutionnel.

Ce faisant l’initiative initiale de 2014 a débouché cette année sur un véritable cabinet de synthèse stratégique doté de plusieurs grands secteurs : les publications, les formations, les débats et les études (ici).

Dans chacun de ces domaines clés de son activité, La Vigie veut rester fidèle à son modèle : densité, pertinence, cohérence et esprit critique. Elle envisage d’étoffer son équipe en renouvelant ses compétences et d’accorder une priorité plus grande aux enjeux régionaux qui concernent la France dans l’Europe. Une France ouverte sur le grand large de ses outremers. Une Europe vue comme un centre continental ouvert sur ses trois voisinages stratégiques essentiels, le transatlantique, l’euro-méditerranéen et l’eurasiatique, soucieuse et enfin comptable d’une régulation stratégique mondiale.

À tous Joyeux Noël et bonnes lectures.

JDOK

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant dessus (2,5€), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT).

Source photo :y.caradec on Foter.com / CC BY-SA

18 mois de politique étrangère de la France (LV 107)

Le président E. Macron avait inscrit deux mots au programme de sa politique étrangère : Europe et pragmatisme. Au rayon du pragmatisme, on observe une discrétion bienvenue au Proche-Orient, l’absence de dessein au sud, la promotion peu convaincante d’une grande stratégie asiatique, une politique américaine fourvoyée. S’agissant de l’Europe, malgré de grandes ambitions fondées sur un logiciel ancien, les résultats sont très décevants. Ceci explique probablement cela.

Cette page est réservée aux abonnées Membre Abonné (3 mois) et Membre Abonné (1 an).
Se connecter S’inscrire

La Vigie n° 106 : Parallèle franco-russe | Sensibles migrations | Lorgnette : Gilets | Numéro gratuit

Lettre La Vigie : n° 106 du 5 décembre 2018

Parallèle franco-russe

Voici une réflexion qui examine le paradoxe des relations franco-russes, relations anciennes entre deux pays comparables par leur tempérament et qui ont connu une histoire parallèle, des relations confiantes et que la guerre froide a opposés. Avec la Russie d’aujourd’hui la France entretient un dialogue critique et exigeant qui devra déboucher sur une relance européenne de l’atlantique à l’Oural.

Lien vers l’article Parallèle franco-russe. Lecture gratuite.

Sensibles migrations

Certains pensent que la crise migratoire est un pic désormais derrière nous. C’est ignorer la persistance du motif économique de ces migrations; c’est omettre le développement d’un gradient démographique entre les deux rives de la Méditerranée, entre une Europe à environ 600 Mh en 2050 face à une Afrique qui passera à 2,5 Mh. L’approche sécuritaire est aujourd’hui seule proposée, sans réfléchir au renouvellement d’une politique de développement encalminée.

Lien vers l’article Sensibles migrations. Lecture gratuite.

Lorgnette : Gilets

À la Vigie, nous observons comme l’ensemble de nos concitoyens le mouvement des gilets jaunes. Cette lorgnette ne vise pas à vous en fournir une énième analyse mais seulement de partager nos interrogations. Devons-nous en traiter, comme stratégistes, comme géopolitologues ? Poser la question permet d’éviter le travers de l’intellectuel, qui « se mêle de ce qui ne le regarde pas ».

Le mouvement a sans aucun doute des dimensions géogrpahiques : plus que de la France périphérique, il s’agit pour nous de l’articulation conflictuelle entre les lieux et les liens, qui caractérise le monde fluide dans lequel nous vivons, et qu’accentuent les réseaux sociaux et le cyberespace. Le mouvement pose des questions de sécurité et d’ordre public (sans même parler des techniques de maintien de l’ordre) : l’affrontement d’un peuple souverain et d’un pouvoir régulier soulève l’interrogation finale de la légitimité, avant même celle du monopole de la force. Sans parler de révolution ou d’émotion populaire, ce mouvement des gilets jaunes nous ramène à des débats stratégiques essentiels, des débats profondément politiques.

Restons-en là pour le moment.

JDOK

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant dessus (2,5€), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300€HT).

Source :https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2017/05/29/visite-de-travail-de-m-vladimir-poutine-president-de-la-federation-de-russie-2

Parallèle franco-russe (LV 106) – Gratuit

Voici une réflexion qui examine le paradoxe des relations franco-russes, relations anciennes entre deux pays comparables par leur tempérament et qui ont connu une histoire parallèle, des relations confiantes et que la guerre froide a opposés. Avec la Russie d’aujourd’hui la France entretient un dialogue critique et exigeant qui devra déboucher sur une relance européenne de l’atlantique à l’Oural.

Continue reading “Parallèle franco-russe (LV 106) – Gratuit”

Désordre de résonance (Le Cadet n° 55)

Puisque nous serions revenus dans les années trente, relisons ce que Paul Valéry y prophétisait : « Toute politique jusqu’ici spéculait sur l’isolement des évènements. L’histoire était faite d’évènements qui se pouvaient localiser. […] Ce temps touche à sa fin. Toute action désormais fait retentir une quantité d’intérêts imprévus de toutes parts, elle engendre un train d’évènements immédiats, un désordre de résonance dans une enceinte fermée ». Nous ne répèterons pas ici qu’une stratégie relocalise les champs de pensée et d’action, qu’il faut penser local pour agir global et non l’inverse : pour notre malheur, les zélites passées par la matrice de Sciences-Po ratent exactement le contraire.

Paul Valéry – Tais-toi (1939) | BEAUTY WILL SAVE THE WORLD source (Paul Valéry)

Prenons le Service National Universel. L’idée est de ramener les gamins des quartiers dans le droit chemin. En attendant, on exige des enseignants agressés ou menacés qu’ils ne fassent pas de vague. Mais qui croit que l’armée va réussir là où parents, professeurs, avocats et juges échouent ? Depuis combien de temps nos zélites n’ont-elles pas joué à la petite souris dans une salle de classe ou une chambre correctionnelle ? Que va-t-on apprendre aux bandes qui se massacrent qu’elles n’aient pas déjà rejeté, abreuvées de séries américaines et de préceptes soi-disant révélés ? Certainement pas à marcher au pas, vu qu’on ne veut plus de défilé militaire le jour de nos victoires. Surtout, au nom de quoi une République qui privatisa une plage publique et mit en congé une CRS pour satisfaire aux caprices d’un roitelet du pétrole, va-t-elle leur enseigner l’égalité des droits de 1789 ? Comment parler de liberté quand on se prend en selfie avec ces mêmes autocrates bouchers de journalistes, ou de fraternité quand récemment on se vantait encore de l’excellence du matériel tricolore au Yémen ? Dans les années trente les démocraties ne se sont certes pas bougées pour l’Éthiopie ou l’Espagne, mais elles ne se vantaient pas d’armer le Duce ou le Caudillo.

Comment une troisième génération, qui s’approprie un soi-disant traumatisme familial et croit venger l’humiliation des grands-pères, ne triompherait-elle pas de voir l’ancien colonisateur se prostituer pour vendre une frégate ou un char ? Par quel désordre de “raisonnance” ne réalise-t-on pas que ces accommodements raisonnables sapent tous les efforts pour ramener des territoires perdus à trois stations de RER de Notre-Dame ? Et puis allez expliquer à un petit-fils de résistant FLN qu’il n’est comptable ni de la Bataille d’Alger ni de la Bleuite, alors que nos psychanalystes dissertent sur la dette transmise par les parents !

Comme écrivait également Valéry : ” Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails“. Voilà un savoir qui semble perdu.

Le Cadet

Le SNU prend son temps

Le SNU prend son temps. La mise au point du SNU est laborieuse, c’est que l’enjeu est d’importance puisqu’il vise à une resocialisation de la France pour renforcer la cohésion nationale. Pour atteindre cet objectif essentiel qui doit prendre sa place dans la formation des jeunes, il faut développer un système tout entier fondé sur un large parcours de préparation débouchant sur un appel à la responsabilité citoyenne à la majorité civile. Le développer et le mettre en œuvre prendra du temps.

Lien vers “Ouzbékistan, le grand jeu“, autre article du numéro 102

Vous devez créer un compte pour accéder à ce contenu.

Cliquez-ici pour choisir un type de compte.

La Vigie 101 : Le retour des services militaires – Codage génétique stratégique – Vu de la Lorgnette : Vision stratégique du CEMA

Lettre La Vigie n°101- 26 septembre 2018 Abonné? lisez directement la lettre en cliquant sur ce lien!

 

 

Le retour des services militaires

Le Service national universel qui est établi en France n’aura que très peu de caractère militaire : un service militaire est souvent considéré comme désuet. Pourtant, plusieurs pays sont en train de le réinstaller, en Europe et en Afrique. Les raisons sont diverses : stratégiques, militaires, sociales ou politiques, avec souvent un mélange de toutes ces raisons. Ce mouvement est-il une simple coïncidence ou traduit-il quelque chose de plus conséquent ? Quelle est sa signification stratégique ? Peut-on en tirer des idées pour le SNU français, par exemple l’initiation à un module de cybersécurité à destination de tous les jeunes qui y passeront ?

 

Codage génétique stratégique

Les pays européens à la carte de visite marquée par de fortes expériences stratégiques nationales ont bien du mal à se retrouver dans un projet européen qui tend à converger avec une mondialisation qui s’essouffle. C’est que les peuples du vieux monde ont un vrai code stratégique propre dont les États ne peuvent s’affranchir et que la génétique économique de l’UE ne peut guère prendre en compte. Ailleurs pourtant des affirmations de puissance américaines, russes, chinoises ou turques bousculent sans complexe les règles du jeu des rapports de force. La France ne s’y retrouve pas facilement.

 

Lorgnette : Vision stratégique du CEMA

JDOK

Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro dans la boutique !

Photo crédit :  mariko2 on Visualhunt / CC BY-NC

Attention, vous devez avoir le logiciel Acrobat Reader installé sur votre poste pour lire notre lettre (format .pdf)