18 mois de politique étrangère de la France (LV 107)

Le président E. Macron avait inscrit deux mots au programme de sa politique étrangère : Europe et pragmatisme. Au rayon du pragmatisme, on observe une discrétion bienvenue au Proche-Orient, l’absence de dessein au sud, la promotion peu convaincante d’une grande stratégie asiatique, une politique américaine fourvoyée. S’agissant de l’Europe, malgré de grandes ambitions fondées sur un logiciel ancien, les résultats sont très décevants. Ceci explique probablement cela.

Cette page est réservée aux abonnées Membre Abonné (3 mois) et Membre Abonné (1 an).
Se connecter S’inscrire

Comments are closed.