LV 191 : Modèle finlandais | Guerre, crimes et châtiments | Lorgnette : Jacques Perrin

Lettre de La Vigie du 27 avril 20221

Modèle finlandais

La guerre en Ukraine pousse à s’intéresser à la Finlande : ce pays voisin de la Russie lui a tout d’abord résisté au cours d’une guerre, a préservé son indépendance tout au long de la guerre froide, s’est admirablement développé à la fin de celle-ci, a rejoint l’UE et s’apprête à rallier l’Alliance. Ce parcours peut-il constituer un modèle pour l’Ukraine ?

Pour lire l’article, cliquez ici

Guerre, crimes et châtiments

Avec plus ou moins de réussite, les juristes ont toujours tenté de bâtir un corpus juridique afin de limiter les dommages et souffrances occasionnés par les guerres. Le corpus actuel, complexe, bien que n’étant pas admis par tous les États, peut-il être utile dans le conflit en cours entre la Russie et l’Ukraine ?

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette : Jacques Perrin

Jacques Perrin était un homme de cinéma : on pense à Cinéma Paradiso, au merveilleux L’empire du milieu du sud sur l’Indochine et bien sûr à Microcosmos. Mais le stratégiste retiendra surtout ses films militaires : la 317ème section restera l’un des meilleurs films de guerre jamais tournés qui témoigne de la vie d’un lieutenant à la tête de sa section en Indochine. L’honneur d’un capitaine montre les mêmes défis, cette fois-ci au niveau d’un commandant d’unité pendant la guerre d’Algérie. Deux films tournés sous la direction de Pierre Schoendorffer La légion saute sur Kolwesi est plus anecdotique.

Cette réalité de la guerre, à hauteur d’homme, est évidemment passionnante et quiconque a commandé des hommes s’y retrouvera. Le cadre de ces conflits difficiles méritait quelque chose de plus politique : l’inoubliable Crabe-tambour, avec J. Rochefort et J. Dufilho, donnera avec délicatesse un aperçu des dimensions politiques de la guerre, jamais très loin du commandement. Entre l’épaisseur charnelle et humaine du terrain et l’objectif plus aveugle et indifférent du politique, c’est toute la dimension complexe de la guerre qui a été ainsi rendue.

Merci M. Perrin de l’avoir si simplement montré. Reposez en paix.

JOCVP

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT) : ici, les différentes formules.

Crédit photo :archer10 (Dennis) off on Visualhunt.com

Modèle finlandais (LV 191)

La guerre en Ukraine pousse à s’intéresser à la Finlande : ce pays voisin de la Russie lui a tout d’abord résisté au cours d’une guerre, a préservé son indépendance tout au long de la guerre froide, s’est admirablement développé à la fin de celle-ci, a rejoint l’UE et s’apprête à rallier l’Alliance. Ce parcours peut-il constituer un modèle pour l’Ukraine ?

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

La Vigie n° 190 : Positions occidentales | L’Ukraine entre Atlantique et Oural | Lorgnette : Émeutes variées

Lettre de La Vigie du 13 avril 2022

Continue reading « La Vigie n° 190 : Positions occidentales | L’Ukraine entre Atlantique et Oural | Lorgnette : Émeutes variées »

Positions occidentales (LV 190)

Derrière l’apparente réunification occidentale en réaction au conflit en Ukraine, des divergences pointent entre ceux qui estiment avoir gagné dans l’affaire, ceux qui ont le sentiment d’y avoir perdu, ceux qui restent sur leur position traditionnelle et ceux qui évoluent très vite. Aussi l’actuelle impression d’unité devrait s’affaisser à terme.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

L’Ukraine entre Atlantique et Oural (LV 190)

Voici un point de situation à J+47 sur la genèse, la surprise, le brouillard et la dialectique stratégiques actuelle de l’invasion russe de l’Ukraine qui se cristallise aujourd’hui sur le Donbass et la Crimée.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

Point de situation en Ukraine, bilan hebdomadaire n° 6

Relecture géopolitique du conflit en Ukraine (M. Cuttier)

La guerre en Ukraine dure depuis un mois et demi. Martine Cuttier, fidèle contributrice, nous propose une lecture du conflit à la lumière de la géopolitique classique. Merci à elle. LV

Le 24 février dernier, l’armée russe entre en Ukraine. Si c’est l’émoi en Europe ce n’est pas le cas dans l’ensemble du monde[1].

source

Dans le cas de l’Ukraine, depuis le printemps 2021, l’on suit dans les médias, sur la base de sources ouvertes, les images du regroupement des forces russes en vue de grandes manœuvres aux frontières de l’Ukraine, au sud en Crimée, au nord en Biélorussie et à l’est au Donbass qui ont servi ensuite de point de départ à l’offensive. Continue reading « Relecture géopolitique du conflit en Ukraine (M. Cuttier) »

La Vigie n° 188 : Réveil stratégique | Usure en Ukraine | Lorgnette : Contrecoups économiques

Lettre de La Vigie du 16 mars 2022

Difficile réveil d’un long sommeil stratégique

L’Ukraine est le révélateur du sommeil stratégique du monde euratlantique voyant apparaître subitement une menace à ses portes. Externalisation de la défense, primauté des facteurs économiques, prévalence de l’intérêt national : autant de raisons de cette abstention. L’UE a-t-elle encore du cœur à la stratégie alors qu’elle l’a plongée dans une profonde léthargie pendant des années ?

Pour lire l’article, cliquez ici

Usure en Ukraine

Le conflit armé en Ukraine connaît sa troisième semaine de combats. Le stratégiste l’observe sous de multiples angles : celui de la stratégie militaire, tout d’abord, avec ici aussi plusieurs centres d’intérêt : déroulé des opérations sur le terrain, aspects de guerre informationnelle, sort des populations ou des infrastructures vitales. Il élargit également son regard à d’autres aspects, diplomatiques ou géopolitiques, qu’ils touchent la Russie, l’Europe, l’Amérique ou le reste du monde

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette : contrecoups économiques

Les sanctions économiques suscitent déjà des réactions en chaîne que nous ne mesurons pas bien encore. Elles interviennent dans un contexte économique qui était déjà convalescent à la suite de la pandémie dont nous ne nous étions pas encore parfaitement relevés. Or, les sanctions contre la Russie nous frappent par contrecoup ainsi que de nombreux pays à travers le monde.

Au premier chef, le marché des hydrocarbures (pétrole et gaz) est durablement touché. Aucun fournisseur ne peut remplacer la Russie à court ou moyen terme, contrairement à ce que certains espèrent. Les décisions prises en faveur de l’électricité et en défaveur du nucléaire constituent ici un obstacle évident. À cette hausse des coûts s’ajoute une baisse de l’euro qui aggrave l’inflation.

En matière de céréales (blé, maïs, tournesol, engrais azotés) la situation est encore plus inquiétante puisque les sanctions touchent la Russie tandis que l’Ukraine ne peut plus exporter (et ne pourra bientôt plus semer). De nombreux pays d’Afrique ou d’Asie devraient connaître une violente tourmente alimentaire, sans parler de nos éleveurs. Il n’y a pas que la Russie qui va subir le contrecoup des sanctions.

JOCVP

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT) : ici, les différentes formules.

Crédit photo :snamess on VisualHunt.com

Réveil difficile d’un long sommeil stratégique (LV 188)

L’Ukraine est le révélateur du sommeil stratégique du monde euratlantique voyant apparaître subitement une menace à ses portes. Externalisation de la défense, primauté des facteurs économiques, prévalence de l’intérêt national : autant de raisons de cette abstention. L’UE a-t-elle encore du cœur à la stratégie alors qu’elle l’a plongée dans une profonde léthargie pendant des années ?

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement