Grozny la nouvelle (LV 159)

La Tchétchénie ne fait plus la une des journaux depuis une quinzaine d’années: pourtant, que s’est-il passé pour que des Tchétchènes combattent des Tchétchènes en Syrie, les uns aux côtés des Russes, les autres de l’EI ? Aujourd’hui, constatons cependant la maîtrise russe qui a repris le contrôle de son espace ciscaucasien.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois ou à un Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

Bienvenue au Globalistan (Le Cadet n° 75)

L’islam tue en France. Chaque mot compte. Une nation laïque n’a pas à s’ériger en arbitre des élégances et trancher de la nature de telle ou telle obédience, ou que telle ou tel salit sa religion et contredit un texte dit sacré. On a massacré une salle de spectacle, une promenade estivale et une rédaction de presse (ce n’était jamais arrivé même sous l’Occupation), on a égorgé et on vient de décapiter au nom de ce Coran dont se réclament les nouveaux nazis. Dont acte.

Qu’importe ce qu’on pourra penser à l’ONU, qu’importe (…) Continue reading “Bienvenue au Globalistan (Le Cadet n° 75)”

La Vigie n°16 – Turquie, entre ottomanisme et islamisme | Militaires à tout faire ?

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Turquie, entre ottomanisme et islamisme

La Turquie se prépare aux élections législatives difficiles du 7 juin prochain. À l’occasion du renouvellement des 550 députés, le président turc, Recep Erdogan, espère que son parti, l’AKP, atteindra les deux-tiers des sièges, ce qui lui permettrait de modifier la constitution à sa guise, en faveur d’un exécutif plus fort. En effet, le poste de président est encore largement honorifique.

Toutefois, la préparation de l’élection a laissé voir de multiples tensions au sein de l’AKP (voir ici) qui viennent après les fortes tensions politiques rendues publiques l’an dernier, à l’occasion des élections présidentielles. La gauche s’était alors mobilisée (manifestations violemment réprimées notamment dans un parc d’Istanbul), tandis que les islamistes s’étaient eux-mêmes durement divisés, les güleinistes se démarquant nettement de la ligne de l’AKP. Erdogan avait malgré tout gagné les élections.

[…]

Militaires à tout faire ?

On peut s’inquiéter- nous sommes quelques-uns dans ce cas, et souvent à contre-courant (cf. La Vigie n°15bis) – de la propension actuelle à confier à « l’armée » toutes les tâches d’ordre et d’autorité que l’État ne sait plus assumer ou que la France refuse d’endosser directement.

L’opération intérieure « Sentinelle », le Service militaire volontaire à vocation sociale, l’éradication des trafiquants qui rackettent les migrants en Méditerranée sont les récents avatars de ces missions militaires de dernier recours. Pendant la guerre froide, il en allait de même pour l’aménagement du territoire, la recherche scientifique fondamentale, le soutien à l’exportation de matériel militaire qui constituaient les à-côtés coûteux des budgets militaires et supportaient des coûts relevant d’autres ministères (affaires sociales, industrie, intérieur), au nom de la cohésion, de la souveraineté ou de l’autonomie de la France. Les forces armées sont, en France, le couteau suisse de l’État.

[…]

 Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro dans la boutique !