La Vigie 88 – Mobilisation citoyenne – Raison économique, raison politique – Lorgnette : Revue de posture

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Lettre n° 88, La Vigie du 12 février 2018

Mobilisation citoyenne

Le service national universel en cours d’examen se présente comme une courte conscription citoyenne venant clore le parcours de formation civique dispensé par l’Education nationale. Rompant avec la pratique dépassée du service militaire et l’inégalitarisme du service national, il devra préserver aussi la variété des filières citoyennes préparant à la responsabilité civique. Pour renforcer la cohésion du pays et mobiliser la jeunesse sur un même projet républicain, il est souhaitable de privilégier la conscription citoyenne pour tous dans l’année des 18 ans.

Raison économique, raison politique

Depuis les années 1980, nous vivons sous l’empire de la raison économique qui domine incontestablement la raison politique. La mondialisation a d’abord renforcé cette tendance mais nous observons, depuis une dizaine d’années, un lent basculement vers le retour de la raison politique. Voici le vrai clivage contemporain, bien plus que celui entre ouverture ou fermeture, entre libertés et populisme, entre progressistes et conservateurs.

Lorgnette : Revue de posture nucléaire

JDOK

Crédit photo :  Eric Constantineau – www.ericconstantineau.com on Visualhunt /CC BY-NC       

Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro (lien) dans la boutique !

Attention, vous devez avoir le logiciel Acrobat Reader installé sur votre poste pour lire notre lettre (format .pdf)

ES n°7 : Fronts de guerre

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Voici notre première étude stratégique de l’année: De l’Afghanistan au Yémen, de la Syrie au Mali, de multiples fronts de guerre opposent des intérêts de toute nature. La Vigie les a étudiés sous les deux angles géopolitiques et stratégiques. Il nous a paru intéressant de mettre ces textes en perspective, de façon à pouvoir comparer les acteurs et leurs agissements.

Source

On s’aperçoit que plusieurs dynamiques s’entrecroisent : il y a bien sûr la question djihadiste, sous toutes ses formes ; mais elle n’est pas la seule, contrairement à ce qui est couramment seriné dans les médias grand public. Nous discernons aussi d’autres motivations de la part des combattants « rebelles » : trafics et « libération nationale » comptent autant que l’idéologie islamiste radicale, qui sert souvent de paravent commode à des intérêts plus touffus. De l’autre côté, les pouvoirs en place utilisent largement la lutte contre le djihadisme pour faire valoir leurs propres intérêts, que ce soit sur un mode défensif (sauver le régime) ou offensif (faire valoir une position géopolitique). Au fond tous ces conflits ont lieu dans des États qui sont rarement des Nations : mais peut-être la guerre est-elle la forge de ces nations ?

Cette complexité qui apparaît au cas par cas se révèle évidemment en confrontant les cas répertoriés : signe d’un monde plus complexe que les simplifications abusives, signe aussi de la nécessité d’une lecture attentive et distanciée, ce qui est la motivation principale de La Vigie. Bonne lecture (30 p.), JDOK

Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro dans la boutique !

Sommaire

Alep, Sanaa, Washington

Après la chute de l’EI

L’avenir de la Syrie

Irak : et maintenant ?

Libye écartelée

Libye, l’horizon s’éclaircit

Afghanistan toujours confus

Yémen, cœur arabique

L’épreuve malienne

N° 84 : Entrée en terrain vague – Capacité et stérilité stratégique – Vu de la Lorgnette : Joyeux Noël

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Lettre n° 84 La Vigie du 20 décembre 2017

Extrait des articles présents dans cette lettre :

AMR 2017 : Entrée en terrain vague

Faire retour sur l’année 2017 pour la caractériser au plan stratégique, c’est observer qu’elle a en fait débouché sur un espace encombré par les objets périmés hérités de la guerre froide et ceux d’une illusoire gouvernance globale. C’est aussi observer que partout les peuples ont cherché à obtenir de leurs élites qu’elles leur accordent la priorité absolue et défendent d’abord leurs intérêts. C’est enfin relever que la France sans sortir de son état de précarité générale s’est raffermie et a repris confiance en elle. Le XXIe siècle débouche en 2017 sur un terrain vague stratégique.

Capacité et stérilité stratégique

Le bilan stratégique de l’année 2017 ne peut se résumer à la revue des seuls programmes d’armement, à l’énumération des quelques débats théoriques, à l’analyse des différentes sortes de conflits qui se sont déroulés. Une problématique centrale nous paraît d’examiner la place prépondérante de la technologie dans la définition des postures stratégiques. La seule stratégie des moyens suffit-elle face à la diversité des contournements en cours ? Probablement pas, ce qui révèle  la nécessité d’une nouvelle imagination stratégique.

Lorgnette :   Joyeux Noël

JDOK

Photo crédit : Photo by -AX- on Visualhunt.com / CC BY-NC      

Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro (lien) dans la boutique !

Attention, vous devez avoir le logiciel Acrobat Reader installé sur votre poste pour lire notre lettre (format .pdf)

N° 83 – 6 décembre 2017 : Enjeu calédonien – Stratégie digitale – Vu de la Lorgnette : Diplomatie et stratégie.

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Enjeu calédonien

Dans un an, la Nouvelle Calédonie aura redéfini les termes de référence de sa souveraineté comme le prévoient les accords de Nouméa de 1998. Il est possible que ce rendez-vous politique conduise à une forme originale d’indépendance déléguant en retour à la France une partie de ses responsabilités stratégiques. Cette formule pourrait servir de base à d’autres évolutions statutaires des outremers français et dessiner une nouvelle personnalité d’une France plurielle à l’échelle du monde.

 

Stratégie digitale

Loin des fantasmes publics autour de l’Intelligence Artificielle, les armées font face à la quatrième révolution informatique, après celle de l’ordinateur individuel, de sa mise en réseau et des réseaux sociaux. La transformation digitale constitue ainsi un nouveau défi qui s’ajoutera à ceux du C4 et du cyber. De l’internet des objets à l’infrastructure en nuage, de la réalité augmentée aux intelligences artificielles, voici autant de défis stratégiques qu’il faut relever, du point de vue technique, tactique, stratégique ou des compétences à développer : un nouveau champ de réflexion s’ouvre à nous.

Lorgnette :   Diplomatie et stratégie digitale

JDOK

Photo crédit :  Roger Le Guen on Visual hunt / CC BY-NC-SA

Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro (lien) dans la boutique !

Attention, vous devez avoir le logiciel Acrobat Reader installé sur votre poste pour lire notre lettre (format .pdf)

Le terrorisme dans le monde en 2016 (PTH)

Pascal Tran Huu, fidèle correspondant de LV, nous envoie cet article qui, sur la base d’une étude australienne, fait le point de l’évolution du terrorisme dans le monde, en 2016. Par moments contre-intuitif. Merci à lui. JDOK

L’« Institute for Economics and Peace (IEP) », organisme de réflexion australien, a publié, récemment, son étude annuelle sur le terrorisme dans le monde.

Source

Le nombre total de décès dus au terrorisme a chuté de 13% en 2016 par rapport à l’année précédente, indique le Global Terrorism Index. 2016 marque cependant un record en termes de nombre de victimes d’actes terroristes dans les pays de l’OCDE depuis 2001, année des attentats du 11 septembre. Continue reading “Le terrorisme dans le monde en 2016 (PTH)”

In memoriam Christian Malis

Nous apprenons la disparition de Christian Malis. Stratégiste élégant et ouvert, attentif à chacun, simple et courtois, il montrait également une distinction dans la pensée qui faisait l’unanimité.

Normalien, il œuvrait pour la réflexion stratégique et prospective d’un grand groupe de défense. Simultanément, il avait une carrière académique qui l’avait fait travailler longtemps auprès du Centre de Recherche des Ecoles de Coëtquidan. Il avait enfon travaillé avec plusieurs états-majors où son élévation d’esprit avait marqué les officiers qui correspondaient avec lui. S’il avait pas mal travaillé sur la cyberstratégie (notamment dans l’organisation d’un colloque fondateur en 2012), il s’était surtout fait connaître pour son œuvre majeure : “Guerre et stratégie au XXIè siècle” qui avait d’ailleurs été distingué par l’Académie française. Il s’agit incontestablement d’un des ouvrages les plus convaincants publié depuis les travaux de Poirier.

Avec sa disparition, nous perdons un esprit élégant et novateur qui nous manquera. Nous présentons nos sincères condoléances à toute sa famille et à ses proches.

Jean Dufourcq et Olivier Kempf

A propos du naval européen de Défense (cf. La Vigie n°79)

A la suite de notre numéro 79  (lien) traitant, entre autres, du Naval européen, un de  nos abonnés nous envoie ce billet : merci à lui (vous aussi, vous pouvez participer au b=débat en discutant les articles et billets publiés sur le site, en libre lecture ou dans les numéros abonnés). JDOK.

Dans sa dernière livraison, La Vigie souligne l’intérêt pour la défense de l’Europe des industriels européens impliqués dans la construction navale militaire et se félicite des perspectives ouvertes par l’accord STX/ FINCANTIERI/ NAVAL GROUP.

Il convient d’éclairer ces perspectives par un retour sur le développement de la coopération navale militaire en Europe au cours des 30 dernières années en prenant en compte les facteurs suivants : (cliquer pour lire la suite, gratuit) Continue reading “A propos du naval européen de Défense (cf. La Vigie n°79)”

De la “décertification” de M. Trump (TFN)

Certification de l’accord nucléaire iranien, au-delà de la communication politique

1 – La question nucléaire iranienne, centrale dans la communication politique n’est pas le cœur du problème Iranien. Si l’Iran est confiné d’un point de vue économique c’est pour une raison très différente : ce pays est le laboratoire de la contre-mondialisation. S’il dérange, c’est qu’il a mis au point un système idéologique extrêmement élaboré prônant le rétablissement des frontières, la perpétuation des identités et désignant comme ennemi le mondialisme et son moteur.

Iran: Trump garde l'accord sur le nucléaire mais va imposer d'autres sanctionsSource

Lire la suite: Continue reading “De la “décertification” de M. Trump (TFN)”

N° 79 du 11 octobre 2017 : Le naval européen de défense | Nombre et masse | Dynamiter l’atome

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Le naval européen de défense

De l’Europe, on entend souvent parler : GAFA et amendes folles, CETA et compromis cachés, Brexit et négociations confuses, États membres distingués selon leur vertu démocratique ou financière, Conseil impuissant, Commission périmée et Parlement inconséquent … bref, on se préoccupe de mécanique institutionnelle. On entend moins parler de ses frontières floues, nationales ou collectives. Alors que les vieilles questions ouest-européennes (Irlande, Écosse, Catalogne) rejoignent les nouveaux clivages balkaniques (Kosovo) et ukrainiens (Crimée et Donbass) et alors que les migrations encagent la Méditerranée, on ignore la géopolitique des États et de l’UE. Au moment où l’Europe industrielle se réarticule (Renault, Fiat, Siemens), le Naval européen sort de l’ombre géoéconomique. L’accord STX/NavalGroup/Fincantieri dessine une nouvelle donne non seulement industrielle mais sécuritaire pour la France et l’Europe ; son potentiel géostratégique pourrait être conséquent. Explorons-le.  […]

Nombre et masse

Effectif des armées, objectif des 2 % de PIB : autant de critères quantitatifs qui ont animé le « débat » stratégique de ces derniers mois. Comme si la stratégie se réduisait à des nombres… Ils donnent pourtant l’occasion de réfléchir à l’articulation du nombre, de la masse et de la stratégie. En effet, en première approche, l’histoire de la guerre et donc de la stratégie peut être considérée, dans la longue durée, comme celle de la croissance continue des nombres mobilisés. Mais la modernité en modifie la donne. […]

Lorgnette :   Dynamiter l’atome

JDOK

Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro (lien) dans la boutique !

Source   : Sailing Evidence via VisualHunt.com / CC BY

Attention, vous devez avoir le logiciel Acrobat Reader installé sur votre poste pour lire notre lettre (format .pdf)

Bruit de fond nucléaire persistant

En cette fin de l’été, l’attention est monopolisée par la pression nucléaire nord-coréenne (et en arrière-plan la requête iranienne) dont l’interlocuteur principal est les États-Unis, première puissance nucléaire du monde. Mais au début de cet été, on se souvient de la démission du CEMA sur fonds de controverse budgétaire liée, entre autres, à la perspective d’investissements soutenus dus au renouvellement de notre panoplie nucléaire stratégique.

N’oublions jamais que la question nucléaire reste passionnelle et que d’Hiroshima à Fukushima en passant par Tchernobyl, elle mobilise autant les sciences que les consciences.

Source

D’où vient donc la réticence voire l’hostilité générale à l’exploitation de l’atome ? La réponse est bien identifiée : à sa première utilisation qui a été militaire et dramatique.   

Continue reading “Bruit de fond nucléaire persistant”