LV 123 (numéro double) : Lassitude | Miscellanées | Soudan : fin de parties ? | Commander l’espace | Vignettes de lecture

Lettre (double de La Vigie du 31 juillet 2019)

Lassitude stratégique

Face aux approximations et incohérences, la lassitude gagne le stratégiste. Il doit rappeler quelques évidences : le faux concept d’armes de destruction massive, qui mêlent dans un fourre-tout des armes spéciales tactiques et des armes de supériorité stratégique ; les vicissitudes de l’arms control ; enfin, la confusion stratégique de l’inclusivité, nouveau dogme stratégique français qui mélange tout sans rien réellement décider.

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette 1 : Miscellanées politiques

Le premier semestre fut fertile en réflexions politiques, celles suscitées par le traité de Versailles ou le 75ème anniversaire du D-day. On prit aussi plaisir à lire les Conversations Tocqueville qui traitaient cette année du futur des nations et les débats autour du Brexit et du désordre européen. Comme souvent il s’agit de passé et d’avenir dont le présent peine à cerner les contours. Mais si l’histoire ne se répète jamais, elle se continue toujours. L’ignorer serait une faute. L’Etat-nation du XXe siècle se transforme en Etat connecté du XIXe siècle. Mais alors que garder du passé ? Quels acquis européens, communautaires et stratégiques, préserver ? Quelles leçons tirer des rendez-vous et des paix manqués ? Le temps de l’héroïsme collectif des peuples est passé mais leur dispersion dans des trajectoires singulières ne sera pas un progrès. En Europe plus qu’ailleurs on a expérimenté les désastres interétatiques. Il faut d’autres règles du jeu sur le continent eurasiatique, pour gérer nos nations culpabilisées par la mondialisation inclusive. Alors au lieu de prétendre à l’innocence, i.e. à une justice sans force, essayons d’être un peu plus forts, même au risque d’être un peu moins justes (Pierre Manent).

Soudan : fin de partie ?

La mort du président tunisien rappelle que la pression populaire peut changer le système. La victoire algérienne en football temporise le blocage de cette pression. Enfin, l’accord au Soudan donne l’illusion que le système est en train de changer : ce n’est probablement qu’une illusion, le régime dual mis en place permettant probablement la prolongation du système de pouvoir.

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette 2 : Commander l’espace

La France va bientôt se doter d’un commandement spatial militaire : La nouvelle stratégie spatiale récemment exposée prévoit une vraie force spatiale (nouveaux satellites de surveillance, nano-satellites, petits lanceurs réactifs, lasers de puissance). Tout serait lancé à partir de 2023 (prochain quinquennat). 700 M€ sont dégagés sur l’actuelle LPM, 1,5 G€ sur la suivante. La doctrine serait alignée sur celle de la dissuasion : doctrine active mais non offensive et « non engagement en premier », afin de protéger et défendre nos intérêts spatiaux. Bien sûr, on fera cela dans un cadre européanisé (personne ne note le retard allemand en la matière). Le nouveau commandement spatial sera installé à Toulouse tandis que la loi sur les opérations spatiale de 2008 sera revue afin de permettre une véritable spécificité militaire.

Cette nouvelle stratégie prend acte de la course aux armements qui est en train de se dérouler, motivée à la fois par la multiplication d’acteurs étatiques (Japon, Chine, Inde) mais aussi privés. Le spatial était placé entre la dissuasion et le renseignement : il prend désormais son autonomie. L’Armée de l’Air en a la charge.

Vignettes de lecture :

Les défis chinois (E. de La Maisonneuve) – La mesure de la force (M. Motte) – Vision(s) du monde (Ch. Grataloup) – La puissance au XXIè siècle (P. Bühler) – L’orthodoxie (N. Kazarian) – L’affolement du monde (Th. Gomart) – L’archipel français (J. Fourquet) – Le désert et la source (R. Cagnat) – La France et l’Otan en Syrie (R. Hureaux) – Les guerriers de l’ombre (JC Notin) – Bable minute zéro (GP Goldstein) – Pièfge au levant (R. Pietrini) – La bombe d’Alger (M. Bowman) – Les invasions allemandes (N. Isigny).

JDOK

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT) : ici, les différentes formules.

Crédit photo : visual hunt : https://visualhunt.com/f2/photo/46882125565/365d7d7d15/

 

Lassitude stratégique (LV 123)

Face aux approximations et incohérences, la lassitude gagne le stratégiste. Il doit rappeler quelques évidences : le faux concept d’armes de destruction massive, qui mêlent dans un fourre-tout des armes spéciales tactiques et des armes de supériorité stratégique ; les vicissitudes de l’arms control ; enfin, la confusion stratégique de l’inclusivité, nouveau dogme stratégique français qui mélange tout sans rien réellement décider.

You must first purchase a membership level before purchasing this content.

Click here to choose a membership level.

La Vigie n° 23 – Frontières qui s’élèvent, frontières qui s’estompent | variations stratégiques d’été

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Frontières qui s’élèvent, frontières qui s’estompent

Le monde fait face aujourd’hui à un double mouvement, qui pourra sembler contradictoire mais reste pourtant assez cohérent. Les frontières ne sont plus aussi intangibles qu’on l’a cru et leur fongibilité pose la question de la nature des États. D’un côté en effet, voici des frontières qui s’élèvent. Plus exactement, des murs et barrières ne cessent d’être érigés. On connaissait la barrière construite par les États-Unis sur la frontière avec le Mexique, la vieille ligne de « cessez-le-feu » fortifiée depuis soixante ans en Corée, les enceintes qui délimitent les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, le « mur de sable » établi par le Maroc aux confins de l’ex-Sahara espagnol qu’il a fini par annexer, la barrière des années 1990 entre Koweït et Irak … Mais voici des initiatives récentes qui attirent moins l’attention : (…)

[…]

Variations stratégiques d’été

L’été se poursuit. Comme souvent, il aura été fécond en événements stratégiques notables : en Europe (la crise grecque est loin d’être purgée), au Levant (l’accord avec l’Iran devra faire ses preuves dans le temps ; la volte-face turque a révélé un durable flottement politique ; la résilience syrienne a finalement changé la donne), en Afrique du Nord (le vide stratégique libyen, le raidissement sécuritaire tunisien et la recomposition algérienne sont autant de fronts), en Asie (la crise financière chinoise et le militarisme japonais ont surpris), et un peu partout les attentats commis dans le sillage de Daech (Irak, Iran, Egypte, Tunisie, Mali …) ont de quoi inquiéter. Avant de se replonger dans le flux et le reflux de l’actualité stratégique, voici quelques pistes d’intelligence stratégique sur des thèmes qui compteront directement pour la France en 2017. Le balancement russe. La Russie n’en finit pas de nous étonner car nous feignons de ne pas comprendre sa posture stratégique, comme si V. Poutine était un dangereux dirigeant d’une nouvelle espèce avec lequel nous ne saurions pas composer. . (…)

[…]

 Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro dans la boutique !