La Vigie n° 180 : Milieux aérien et spatial : afficher la puissance | Vision stratégique du CEMA | Lorgnette : Espagne, parti du vide

Lettre de La Vigie du 24 novembre 2021

Milieux aérien et spatial : afficher la puissance

La puissance aérienne suppose de maîtriser la technologie, ce qui a entraîné les penseurs de ce milieu à certains excès qui sont aujourd’hui remis en cause. Le besoin d’un retour de la masse déployable et l’apport de drones semblent une méthode pour y parvenir. Mais les projets franco-allemands (SCAF) sont incertains. Enfin, le milieu aérien s’est logiquement étendu au spatial qui devient un milieu exigeant où les défis abondent.

Pur lire l’article, cliquez ici

Vision stratégique du CEMA

Le lancement grand public de la vision stratégique du nouveau CEMA est une bonne occasion de redonner la parole aux militaires pour préciser leur apport à la sécurité du pays. Trois dossiers sensibles émergent : l’affrontement de haute intensité, la surprise stratégique et le besoin d’une politique globale de sécurité pour la France.

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette : Espagne, parti du vide

L’Espagne contemporaine (LV 172) est, comme l’Italie, adepte des innovations politiques. Elle avait inventé Podemos, un parti d’extrême-gauche. Fondé en 2014, il obtient 20 % des voix en 2015 et participe à un gouvernement de coalition depuis 2019. Ciudadanos, parti libéral, à l’origine catalan, s’étend à toute l’Espagne à partir de 2014. Mais ces bons résultats électoraux de 2015 et 2016 n’ont pas été confirmés. Ces partis politiques veulent sortir de l’alternative entre PSOE, PP et indépendantistes.

Une nouvelle tentative apparaît, celle du parti du vide (España Vaciada : Espagne vidée), constitué en septembre. Un sondage lui promet déjà 15 députés. Il regroupe les territoires délaissés, ni capitale, ni région littorale riche (comprendre Catalogne et Pays basque). Ils sont déconnectés des réseaux (autoroutes, TGV, Internet à haut débit). Ils font penser aux Gilets Jaunes mais surtout à la « Diagonale du vide » française, cette écharpe de sous-développement traversant l’hexagone du Nord-est au Sud-Ouest.

Il faut être attentif à cette expérience politique non idéologique mais territoriale, réunissant les « somewhere » contre les anywhere ». Le retour du local (LV 94) sera peut-être la prochaine surprise.

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT) : ici, les différentes formules.

Crédit photo : Rob Schleiffert on Visualhunt.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.