La théorie mécaniste (Carole Stora-Calté)

 

Nous avons le plaisir de vous proposer ce texte Carole Stora-Calté(Diplômée Sciences Po – Sorbonne – Mines, en poste à la société de météorologie de France), qui s’intéresse à La théorie mécaniste, au fondement des représentations environnementales modernes et instrument de domination sur le monde. Elle y montre que depuis Descartes et Newton, nous avons été façonnés par une pensée mécaniste qui nous fait voir plus les éléments que les relations, ce qui nous empêche de comprendre la complexité actuelle. Nous la remercions vivement pour ce texte vivifiant. JDOK

 

Modified (Source)

Résumé

Pour Lucia Dunn, professeur d’économie à la Northwestern University : « (les économistes) ont recours, dans leur travail, (à des) hypothèses de manière presque inconsciente. En fait, dans l’esprit de bon nombre d’économistes, il ne s’agit plus d’hypothèses, mais de représentations de la manière dont le monde fonctionne en réalité »1. C’est sur ce concept de représentations appliqué à l’environnement qu’il est intéressant de travailler, en considérant le système économique comme faisant partie d’un ensemble bien plus large qui inclut l’homme. Nous introduirons la notion de « représentations environnementales », c’est-à-dire des représentations de l’environnement prenant forme dans notre processus mental, pour envisager les rapports de l’homme à la nature.

Nous nous emploierons à montrer de quelle façon la vision socio-économique de notre société, que nous croyons objective, est profondément influencée par les théories élaborées par Descartes et Newton, révélatrices d’un certain rapport de domination au monde.

Continue reading “La théorie mécaniste (Carole Stora-Calté)”