La Vigie n° 20 – Conséquences géopolitiques d’un Grexit | Place de l’universel en stratégie

150708 page de garde photo

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Conséquences géopolitiques d’un Grexit

« Si on avait dit oui, ils nous tuaient. En choisissant le non, on se suicide. On a décidé de mourir comme on l’entend ». Voici ce que scandait un mégaphone sur la Grand-Place d’Athènes, dimanche soir, à l’annonce du raz de marée en faveur du non au plan d’aide européen (61% des voix avec 63 % de participation). Le « Grexit » (sortie de la Grèce de la zone euro) semble non plus une hypothèse, mais une probabilité, assez élevée. Elle aurait des conséquences géopolitiques multiples qu’il convient d’envisager. Sur le plan intérieur, régional mais aussi européen. Sur le plan intérieur, tout d’abord. L’étendue du non … (…)

 

Place de l’universel en stratégie

 

Prenons un peu de recul, c’est de saison, pour converser un peu de philosophie stratégique. On connait bien l’équation de la sécurité du pays. Pas d’avenir viable sans sécurité, pas de sécurité sans esprit de défense et pas d’esprit de défense sans cohésion nationale. Transposée à l’échelle du monde, cela donne : pas de collectivité internationale viable sans coopération stratégique ; pas de coopération stratégique sans responsabilité partagée et pas de responsabilité partagée sans affirmation d’intérêts communs. Voyons cela de près. (…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.