La Vigie n°6 – Le Pakistan après l’attentat de Peshawar | Mémoire au peuple souverain

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Le Pakistan après l’attentat de Peshawar

L’attentat commis l’autre jour à Peshawar n’est pas un simple attentat mais constitue probablement un tournant dans le dispositif géopolitique du Pakistan. Il a tout d’abord suscité une vive émotion d’un pays pourtant habitué à la violence politique. Cette émotion populaire ne doit pas être mise de côté car elle va appuyer les changements à venir.

Il convient d’abord de s’interroger sur les raisons de l’attentat, perpétré par les talibans pakistanais du Tehrik e Taliban Pakistan (TPP). Ils répondent bien sûr au prix Nobel attribué à la jeune Falala, mais il s’agit principalement de réagir aux résultats militaires récents du côté du Waziristan et de la passe de Khyber depuis le début 2014. Les talibans sont de plus en plus acculés, du moins sur le territoire national pakistanais, car ils bénéficient encore de refuges de l’autre côté de la frontière avec l’Afghanistan. Cette action est une riposte désespérée aux progrès militaires du gouvernement et il ne faut sans doute pas sur-interpréter les « liens » annoncés avec le Groupe État Islamique. Le TPP est divisé, ethniquement comme politiquement, et en recul sur ses bases territoriales.

[…]

Mémoire au peuple souverain

Dans la tradition de l’ancien régime, il y avait cet « aide-mémoire au roi » que lui adressait son « cabinet secret » pour faire le bilan stratégique de l’année écoulée et mettre en perspective l’année à venir. Faisons de même pour le peuple souverain pour l’alerter sur les tendances stratégiques observées en 2014 et les réalités qui engageront la sécurité de la France en 2015.

L’année 2014 qui se termine a démarré de façon barbare avec l’apparition surprise d’un nouvel entrepreneur de guerre totale en Irak, s’est poursuivie par une cristallisation de la tension ukrainienne et achevée par un enlisement sahélien. Dans le même temps, la tendance à la démilitarisation et à la débudgétisation de la défense du pays s’est accentuée et la nouvelle gouvernance européenne s’est affichée dans un cadre subalterne, résolument économique et atlantique.

[…]

 

 Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro dans la boutique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.