Bilan hebdomadaire n° 46 du 22 janvier 2023 (guerre d’Ukraine)

Cette semaine a été à nouveau décevante pour les Ukrainiens sur le front des opérations et de plus maussade sur le front politique après la réunion de Ramstein. (lien vers billet entier en fin).

Continue reading « Bilan hebdomadaire n° 46 du 22 janvier 2023 (guerre d’Ukraine) »

L’attaque de la boite à chaussures géante (Le Cadet 97)

Une démographie qui plonge, 60.000 décès du Covid en un mois, une croissance qui patine, une richesse par habitant encore quatre fois inférieure à ses voisins, un pouvoir qui a cédé devant ses Gilets Jaunes et opéré un bord sur bord sanitaire aussi incontrôlé qu’un étage de lanceur Longue Marche rentrant dans l’atmosphère, qui ne peut rien pour aider la Russie et tente de cacher la misère en faisant courir des rumeurs de brouille : nos stratégistes, qui connaissent bien la Chine parce qu’ils y ont passé une semaine en all-inclusive, découvrent un Village Potemkine sur lequel le Cadet, qui la fréquenta il y a plus de trente ans, a déjà écrit [1]. Les mêmes ne s’en excitent pas moins sur l’invasion de Taïwan.

Mais il ne suffit pas, quand on n’a pas de tradition maritime, de copier la classe Forrestal et d’encombrer ses arsenaux comme Napoléon le fit de vaisseaux de 80 canons, sans leurs marins qui pourrissaient sur les pontons de Cornouailles. Et ce n’est pas le folklore chinois sur la croisière de l’Amiral Zheng He et ses navires en bois de 138 mètres – les lois de la physique étant ce qu’elles sont, les puissances européennes n’ont jamais dépassé les 70 mètres – qui peut former des équipages. Quand bien même ces boites à chaussures flottantes seront un jour suffisantes pour projeter une force de débarquement, encore faudra-t-il tenir le corridor et assurer le ravitaillement. Quant à l’aviation chinoise, elle aura le même problème que la Luftwaffe lors de la Battle of Britain, où la supériorité ne se comptait pas en carlingues mais en temps de vol utile au-dessus des objectifs. Les gilets jaunes seront ceux des pilotes pataugeant dans le détroit de Formose, comme barbotaient des Allemands à court de carburant sur le chemin du retour.

On peut toujours fantasmer que la Chine suive les traces de Singapour, qu’un très libéral et mondain chroniqueur du Point décrivait, en 2015, comme un « État fort dont l’indépendance et la probité sont garantis par la revendication de valeurs asiatiques qui font de Singapour, non pas une dictature, mais une démocratie éclairée où les marges de liberté de la société et de l’opposition politique sont strictement contrôlées ». Sauf que Singapour (LV 206) – où le Cadet ne mettait pas plus de cinq minutes pour trouver le micro dans ses chambres d’hôtel – n’est jamais que Pyongyang mais avec le Wifi. « C’est moa que j’suis pour Mao contre Liu Chao Chi, j’ai mon bréviaire de révolutionnaire. Dans tous les bouges moa je bois des quarts de rouge, le quart de rouge c’est la boisson du Garde rouge. » C’est regrettable que Colomb ait buté en 1492 sur ce continent qu’on appelle l’Amérique, ça éviterait d’avoir à redécouvrir Cathay en 2023.

Le Cadet

[1] In La Vigie, Le Cadet n° 68 « Le Grand bond en arrière », février 2020 ; n° 72 « Empire de la déraison », juin 2020 ; n° 85 « Mourir pour Hong Kong », octobre 2021 ; n° 86 « Et maintenant… », décembre 2021.

La Vigie n° 209 : Voisins et partenaires belges | Économie de guerre, économie de la guerre | Lorgnette : Montagnes russes de l’armée allemande

Lettre de La vigie du 18 janvier 2023

Voisins et partenaires belges

Nouvelle année, nouveau cycle géographique, cette fois les frontières terrestres de la France en faisant le tour de ses voisins. Aujourd’hui, nous nous intéresserons à la Belgique, un pays que nous ne connaissons pas aussi bien que nous le croyons et qui a fait le choix radical d’adopter, via le partenariat CaMo, un modèle d’armée terrestre complet, et pas seulement d’acheter quelques véhicules de la gamme Scorpion.

Pour lire l’article, cliquez ici

Économie de guerre, économie de la guerre

L’économie joue un rôle important dans la guerre : depuis la constitution d’une base industrielle de défense jusqu’à l’imposition de sanctions, depuis la mobilisation du pays dans un contexte de guerre totale jusqu’à l’identification de cibles économiques, la guerre entraîne à la fois une économie de guerre et une économie dans la guerre.

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette : Montagnes russes de l’armée allemande

Avant février 2022, les chefs d’état-major de la marine et de l’armée de terre allemandes déclaraient l’un qu’il fallait comprendre Poutine, l’autre que la Bundeswehr était à l’os.

Depuis l’offensive russe, le chancelier a annoncé (juin) la volonté de l’Allemagne de disposer de la première armée européenne et de la doter de 100 milliards d’euro.

Las ! Toutes ces belles paroles ont volé en éclats avec la récente démission de la ministre de la Défense allemande dont le mandat avait bien mal débuté. Ayant reconnu que cette nomination était une surprise qui devait plus à la parité et l’équilibre des partis qu’à ses connaissances en la matière, elle a successivement promis des casques aux Ukrainiens, est partie en vacances avec un hélicoptère de la Bundeswehr, n’a pas réussi à calmer le débat sur la livraison de chars à l’Ukraine et a présenté des vœux jugés pour le moins étranges. Auf wiedersehen, meine Dame.

Deux choses la rapprochent de son compatriote Benoît XVI (cf. LV 208) : ils ne voulaient pas de ce poste et y ont renoncé. Un point les distingue : nul ne se souvient déjà plus de son nom. Le poste est vacant, bonne chance aux armées allemandes.

JOCVP

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici) (ou ici pour la version anglaise), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT) : ici, les différentes formules.

Crédit photo : Min Def Belge

LV 209 : Voisins et partenaires belges

Nouvelle année, nouveau cycle géographique, cette fois les frontières terrestres de la France en faisant le tour de ses voisins. Aujourd’hui, nous nous intéresserons à la Belgique, un pays que nous ne connaissons pas aussi bien que nous le croyons et qui a fait le choix radical d’adopter, via le partenariat CaMo, un modèle d’armée terrestre complet, et pas seulement d’acheter quelques véhicules de la gamme Scorpion.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

LV 209 : Économie de guerre, économie de la guerre

L’économie joue un rôle important dans la guerre : depuis la constitution d’une base industrielle de défense jusqu’à l’imposition de sanctions, depuis la mobilisation du pays dans un contexte de guerre totale jusqu’à l’identification de cibles économiques, la guerre entraîne à la fois une économie de guerre et une économie dans la guerre.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

Bilan hebdomadaire n° 45 du 15 janvier 2023 (guerre d’Ukraine)

La semaine a été marquée par la chute de Soledar sur le front, l’envoi de matériel occidental à l’Ukraine, la nomination de Gerassimov à la tête des forces russes. Voici donc une très longue enfilade.

Continue reading « Bilan hebdomadaire n° 45 du 15 janvier 2023 (guerre d’Ukraine) »

La Vigie n° 208 : Le deuxième 21ème siècle | Les mots qui piègent | Lorgnette : Benoît XVI, dernier moderne

Lettre de La Vigie, du 4 janvier 2023

Bonne année 2023 !

Le deuxième 21ème siècle

La conjonction de la pandémie mondiale et de la guerre en Ukraine a fait basculer le monde dans un deuxième XXIe siècle aux contours confus. La conflictualité libérée est désormais auto-entretenue et la planète de 8 milliards d’habitants ne bénéficie plus du recours aux régulateurs hérités du XXe siècle qui avaient permis d’aborder en sûreté relative la fin de la Guerre froide. Ce dangereux basculement dans la jungle stratégique semble irréversible. La France doit prendre en compte cette nouvelle réalité stratégique.

Pour lire l’article, cliquez ici

Les mots qui piègent

En stratégie et en relations internationales, les mots comptent. Or, le discours contemporain ne cesse d’utiliser des mots qui reposent sur des conceptions passés et qui n’aident pas à comprendre, partant à résoudre, les conflits du moment : Guerre, Paix, Droit de la guerre, victoire, territoire, négociation en sont les exemples les plus frappants.

Pour lire l’article, cliquez ici

Lorgnette : Benoît XVI, dernier moderne

Le décès de Joseph Ratzinger marque la fin d’une époque. Voici en effet un pape qui aura été le dernier moderne.

L’intellectuel progressiste de l’après-guerre, acteur influent du concile Vatican II, s’était peu à peu transformé en gardien rigoureux d’une ferme tradition catholique. Élu pape sans l’avoir désiré, mal à l’aise avec les médias, il choisit le nom de Benoît en référence à Benoît XV et ses tentatives de paix lors de la 1ère guerre mondiale et à Saint-Benoît, patron de l’Europe : un pape très européen, finalement, peu en phase avec la planétisation du monde qui l’entourait.

C’est au fond le dernier moderne : il a prêté sa plume à Jean Paul II pour l’encyclique Fides et ratio de 1988, qui reflétait parfaitement son esprit rationnel. Il était déstabilisé par le monde contemporain, post-moderne, où l’émotion et la mousse médiatique prédominent sur la recherche du vrai. Aussi retiendra-t-on surtout son « renoncement » à l’état papal en 2013, laissant le siège de Pierre à un successeur plus à l’aise avec les nouvelles conditions du moment. Cet intellectuel n’était ni pleinement pasteur, ni véritable homme de pouvoir. Exemple rare d’un homme parvenu au sommet sans l’avoir recherché.

JOCVP

Abonnés : cliquez directement sur les liens pour lire en ligne ou téléchargez le numéro pdf (ici), toujours avec votre identifiant/mot de passe. Nouveau lecteur : lisez l’article au numéro, en cliquant sur chaque article (2,5 €), ou alors en vous abonnant (abo découverte 17 €, abo annuel 70 €, abo. orga 300 € HT) : ici, les différentes formules.

Crédit photo : Thomas Hawk on Visualhunt

Le deuxième XXIe siècle (LV 208)

La conjonction de la pandémie mondiale et de la guerre en Ukraine a fait basculer le monde dans un deuxième XXIe siècle aux contours confus. La conflictualité libérée est désormais auto-entretenue et la planète de 8 milliards d’habitants ne bénéficie plus du recours aux régulateurs hérités du XXe siècle qui avaient permis d’aborder en sûreté relative la fin de la Guerre froide. Ce dangereux basculement dans la jungle stratégique semble irréversible. La France doit prendre en compte cette nouvelle réalité stratégique.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

Les mots qui piègent (LV 208)

En stratégie et en relations internationales, les mots comptent. Or, le discours contemporain ne cesse d’utiliser des mots qui reposent sur des conceptions passés et qui n’aident pas à comprendre, partant à résoudre, les conflits du moment : Guerre, Paix, Droit de la guerre, victoire, territoire, négociation en sont les exemples les plus frappants.

This content requires that you purchase additional access. The price is 3.00€ 3.00€ or free for our Abonnement 3 mois et Abonnement 1 an members.

Acheter cet article (3.00€) Choisir un abonnement

Bilan hebdomadaire n° 43 du 1er janvier 2023 (guerre d’Ukraine)

Pour ce premier billet de l’année, je récapitulerai logiquement la situation sur l’ensemble du front, grâce aux cartes de @pouletvolant3 que je remercie au passage Lien vers l’article complet en fin d’enfilade.

Continue reading « Bilan hebdomadaire n° 43 du 1er janvier 2023 (guerre d’Ukraine) »

Bilan hebdomadaire n° 42 du 25 décembre 2022 (guerre d’Ukraine)

Je ne comptais pas écrire en ce jour de Noël mais finalement, pas mal de choses se sont déroulées qui méritent un petit point. Lien vers l’article complet en fin d’enfilade.

Continue reading « Bilan hebdomadaire n° 42 du 25 décembre 2022 (guerre d’Ukraine) »