La commission militaire centrale et le pouvoir du président Xi (A. Payette)

Voici un sujet négligé en France : celui de la construction du pouvoir du président chinois Xi, qui semble vouloir durer. Or, il s’appuie fortement sur l’Armée Populaire de Libération (APL) et la question des nominations est cruciale puisqu’elle articule les questions militaires aux questions politiques. Dans cet article, un jeune chercheur, Alex Payette, décrit les hommes de cette manœuvre. Merci à lui. JDOK 

Lors d Source

 

À quelques mois du 19e Congrès du Parti communiste chinois, Xi Jinping s’affaire à placer ses hommes à des postes clés tant en province (p. ex gouverneurs, secrétaires du Parti, etc.), dans les hauts organes du Parti (p. ex département de la propagande, commission disciplinaire, etc.) que dans les hautes sphères du commandement de l’armée populaire de libération (APL), dont la commission militaire centrale (CMC). Au moins cinq individus devront être remplacés à la fin 2017 – en raison de leur âge avancé, dont Fan Changlong [范长龙] (1947), Chang Wanquan [常万全] (1949), Zhao Keshi [赵克石] (1947), Wu Shengli [吴胜利] (1945) et Ma Xiaotian [马晓天] (1949). Continue reading « La commission militaire centrale et le pouvoir du président Xi (A. Payette) »

De la marine de guerre chinoise (P Tran-Huu)

On le sait, Hervé Coutau-Bégarie avait proposé une classification des marines selon leur potentiel (« Traité de Stratégie », chapitre 9 article 313). Selon lui, il y a 6 rangs de marines, qui vont de la marine au champ d’action mondial, à la marine symbolique en fonction de leur taille et de leur capacité.

http://images.china.cn/attachement/jpg/site1002/20121023/001aa0bab90b11f0bd5202.jpg

Source Continue reading « De la marine de guerre chinoise (P Tran-Huu) »