La Vigie élargit son offre

La Vigie, c’est d’abord une lettre bimensuelle qui s’est installée dans le durée puisque nous terminons notre deuxième année. Elle repose également sur le site où nous faisons très attention à publier des auteurs extérieurs, aussi bien des nouvelles plumes que des talents confirmés. De même, en vue de la campagne présidentielle, nous publions depuis le début de l’année une « septième page » intitulée « Stratégie 2017 vue de » où nous donnons la parole à des auteurs étrangers à qui nous avons demandé les forces et les faiblesses stratégiques de la France, les liens entre la France et leur pays et ce qu’il restait à faire. Nous réunirons l’ensemble de ces publications cet été dans un opuscule que nous adresserons à toutes les équipes de campagne. Autant d’initiatives qui  manifestent notre raison d’être, celle de contribuer à un débat stratégique français.

Crédit Visualhunt

Pour étendre encore cette ambition, mais aussi pour augmenter nos ressources afin de financer des éditions en langue étrangère, seule façon de rendre audible la pensée stratégique française, nous élargissons notre offre. Ainsi, nous vous proposons des études rédigées, des missions de conseil et d’influence ou encore des formations et séminaires. Nous espérons que vous saurez trouver chaussure à votre pied et  qu’en exprimant votre besoin, vous vous tournerez vers nous.

« Études »

Conformément à son ambition d’animer le débat stratégique, La Vigie vous propose de réaliser des études particulières dans les domaines de la géopolitique et de la stratégie générale.

Elle s’appuie pour cela sur l’expérience accumulée par ses deux fondateurs, Jean Dufourcq et Olivier Kempf et leur réseau d’experts partenaires de confiance, spécialistes chacun en leur domaine : Pierre Berthelot (Moyen-Orient), Mathieu Boulègue (Russie, Asie centrale Europe orientale), Barthélémy Courmont (Asie orientale), Thomas Flichy de La Neuville (Méditerranée Afrique du Nord) (voir CV infra).

Ensemble, nous vous proposons donc une expérience accumulée et l’accès à une capacité d’analyse stratégique extrêmement compétente. Nous pouvons réaliser pour vous des notes de cadrage (2 à 8 pages), de brèves études (une quinzaine de pages) ou des études approfondies (cinquante pages et au-delà) selon vos attentes.

Exemples de réalisation (études publiques)

Nous sommes ainsi partenaires de plusieurs centres d’études stratégiques étrangers et autres centres de sécurité :

  • Centre croate d’études de défense et de stratégie (Zagreb).
  • Le « Groupe de recherche sur la politique de voisinage » de « l’Institut d’Études Européennes » (IEE) de l’Université Saint-Louis – (Bruxelles).
  • Le King Faycal Center for Research and Islamic Studies (Riyadh).
  • Le Sommet de l’Intelligence Économique et de la Sécurité (Chamonix).

Nous sommes en train d’étendre notre réseau de centres partenaires, notamment au Maghreb, en Europe et en Amérique du nord.

« Conseil, négociations, influence »

De même, notre expérience accumulée (direction nationale, organisations internationales, entreprises) et les missions déjà réalisées nous permettent de conduire un certain nombre de missions.

Il peut s’agir de missions de conseil sur des politiques générales ou des projets particuliers. La confidentialité de nos clients est bien sûr garantie. Après un diagnostic de la situation (restitué au commanditaire), nous établissons une série de recommandations  et, après le choix des options préférentielles par le client, nous proposons les mesures à mettre en œuvre. Nous pouvons éventuellement accompagner cette mise en œuvre.

Il peut s’agir de missions de négociation. Certaines parties on parfois du mal à se parler directement et ont besoin d’hommes neutres et de confiance, dont elles savent qu’ils respecteront scrupuleusement les intérêts de chacun et s’efforceront de trouver les terrains où des ententes sont possibles.

La confidentialité des missions déjà menées nous interdit de dire en détail les services que nous avons pu offrir. Elles ont consisté en missions de dialogue politique ou économique en Afrique sub-saharienne, en Afrique du Nord ou au  Moyen-Orient. De même, nous conduisons une mission de conseil en Asie du sud-est.

« Formations et séminaires »

L’animation du débat stratégique ne passe pas que par l’écrit, mais aussi par des rencontres directes, que ce soit au travers de formation ou l’organisation de séminaires dédiés. Nous préparons ainsi une soirée débat en septembre sur « Quoi après l’UE? » dont nous vous reparlerons en temps utile.

Formations

Nous vous offrons donc différents types de prestations, par exemple :

  • conférence dédiée pour un séminaire de cadres de haut niveau (une heure)
  • formation interne en mode projet ou préparation d’une mission (une journée)
  • session de formation sur plusieurs jours (consécutif ou en fin de semaine) pour vos cadres supérieurs, sur nos sujets de spécialité (géopolitique, stratégie générale, stratégie particulière).

Jean Dufourcq et Olivier Kempf enseignent depuis de nombreuses années, aussi bien dans des établissements d’enseignement supérieur et universitaire (Science Po Paris, Lille, Strasbourg, HEC, Université Paris II, École de guerre économique…) que dans des instituts professionnels (IHEDN, INHESJ, Académie du renseignement, …). De même, nous intervenons auprès d’entreprises et organisations pour des conférences ou des formations permanentes (EDF, DGA, municipalités…).

Séminaires

Nous avons organisé de nombreux colloques, soirées-débat ou séminaires particuliers. Nous pouvons le faire pour vous, qu’il s’agisse d’une prestation interne (séminaire de cadres afin de développer la réflexion stratégique) ou externe (afin de développer votre influence blanche auprès des spécialistes du secteur).

Nous pouvons vous aider à :

  • trouver le thème général de votre séminaire,
  • définir le programme,
  • contacter le ou les intervenants,
  • préparer la note de cadrage,
  • mobiliser notre réseau (plus de 7000 contacts) pour susciter l’intérêt.

Nous pouvons également nous occuper de la logistique (réservation de la salle, élaboration et diffusion du programme, coordination des orateurs, gestion des participants) même si nous sous-traiterons cet aspect à une société spécialisée et de confiance.

Nous sommes ainsi partenaires du Sommet IES de Chamonix qui se teindra en novembre 2016. Mêlant ateliers de travail, formations et conférence plénière, le Sommet IES de Chamonix crée une atmosphère de travail unique, propice à la fertilité et la liberté des échanges, au cœur du prestigieux écrin du Mont-Blanc. Il présente l’avantage de deux jours de séminaires fermés réunissant un cercle réduit d’experts et de praticiens dans un vrai Chattam House où les gens apprennent à se connaître, à se faire confiance et donc à échanger réellement au fond sur les sujets au cœur de leurs préoccupations. La Vigie y anime deux ateliers fermés de géopolitique.

Curriculum vitae

Jean Dufourcq

  • Jean Dufourcq est docteur en science politique, IHEDN, membre de l’académie de marine (Paris) et l’académie royale suédoise des sciences de la guerre (Stockholm). Il a enseigné en France à Paris 2, Paris 11 et Bordeaux 4 et a l’étranger, notamment à Moscou, Beyrouth, Tunis et Alger. Il a été directeur de la recherche académique du collège de défense de l’OTAN (Rome) où il a lancé la collection des « Research papers ». Il a ensuite été directeur de recherche au CEREM puis à l’IRSEM avant d’être rédacteur en chef de la Revue Défense Nationale de 2009 à 2014. Ses domaines de prédilection portent sur les équilibres européens, la Méditerranée, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie de l’Est, toutes régions qu’il parcourt régulièrement. Par ailleurs, il est un spécialiste reconnu de stratégie nucléaire et de stratégie générale française.
  • Ses publications sont nombreuses dans diverses revues à contenu académique, technique et militaire, en France et à l’étranger depuis près de 30 ans. Il a publié Paroles d’officiers en 2011 (Fayard) et Engagez-vous- La relance stratégique de la France en 2015 (Lavauzelle).

Olivier Kempf

  • Olivier Kempf est docteur en science politique, breveté de l‘école de guerre, chercheur associé à l’IRIS. Il a publié une dizaine d’ouvrages de géopolitique et de stratégie et une centaine d’articles. Il a enseigné de longues années à Science Po Paris (PSIA) et continue de prodiguer des cours à Science Po Lille, Sc. Po Strasbourg, l’IRIS, l’Ecole de Guerre Economique. Ses domaines de spécialité portent sur les équilibres de sécurité en Europe (tout particulièrement l’OTAN), la géopolitique française et, plus récemment, sur l’islam politique. Par ailleurs, il est un spécialiste de cyberstratégie : il dirige la collection éponyme chez Economica et a publié plusieurs livres sur la question. Il travaille également sur les questions de stratégie théorique et sur la guerre économique.
  • Il a publié Le casque et la plume (lettres de commandement) (Economica, 2010), L’OTAN au XXIème siècle (Le Rocher, 2014, 2ème édition), Géopolitique de la France (Technip, 2012), Introduction à la cyberstratégie (Economica, 2015, 2ème édition), Alliances et mésalliances dans le cyberespace (Economica, 2014, Prix du livre cyber 2015), Gagner le cyberconflit (avec F.-B. Huyghe et N. MAzzucchi, Economica, 2015). Il a dirigé par ailleurs cinq ouvrages collectifs (sur l’économie et la guerre, la logistique ou le cyberespace) et publié une centaine d’articles.

La Vigie s’est par ailleurs entourée d’un réseau d’experts partenaires de confiance, spécialistes chacun en leur domaine :

Pierre Berthelot (Moyen Orient)

  • Pierre Berthelot est spécialiste des questions stratégiques, du Moyen-Orient et de l’hydropolitique. Titulaire d’un doctorat d’études arabo-musulmanes, sa thèse, publiée en 2013 a obtenu l’année suivante le prix Auguste Pavie de l’Académie des sciences d’Outre-Mer. Professeur de géopolitique, chercheur associé à l’IPSE et à l’IFAS, il est notamment membre de l’Académie de l‘eau, expert auprès de l’UNESCO, conseiller scientifique et pédagogique de la FMES, directeur de la revue « Orients Stratégiques » (L’Harmattan). Il a publié Le Jourdain entre guerre et paix : approches historiques, géopolitiques et juridiques, Presses Universitaires de Bordeaux, Collection monde arabe et musulman, mai 2013, 450 pages (Préface de Charles Zorgbibe). Prix Auguste Pavie de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer (2014) ; Théorie et pratique des relations internationales au Moyen-Orient (Dir), Paris, Editons du Cygne, Collection du CCMO, novembre 2013, 144 pages. La question énergétique en Méditerranée (Dir), Confluences Méditerranée, N°91, Paris, L’Harmattan, automne 2014, 204 pages.

Mathieu Boulègue (Russie, Asie centrale Europe orientale)

  • Mathieu Boulègue est associé au sein du cabinet de conseil en management des risques et d’accompagnement d’affaires AESMA. Russophone et analyste sur les questions politiques et sécuritaires de l’espace post-soviétique (Russie/CEI, Ukraine, Caucase, Asie Centrale), il y mène des activités de recherche stratégique et de géo-sécurité sur la zone Eurasie. Diplômé de Sciences Po Toulouse et de King’s College London, il publie régulièrement des articles et intervient comme conférencier sur la géostratégie et la sécurité de l’espace post-soviétique. Il est également membre de CAPE-Sogdiane, think-tank s’intéressant aux questions stratégiques eurasiennes. Il a notamment publié : L’Ukraine entre déchirements et recompositions avec Christine Dugoin-Clément, L’Harmattan, Mars 2015, La recomposition de l’« étranger proche » à la lumière des événements en Ukraine, Note de la FRS, n° 17/2015, Juillet 2015, L’Ukraine face à ses démons politiques et sécuritaires, P@ges Europe, 2 Décembre 2015, La Documentation française.

Barthélémy Courmont (Asie orientale).

Thomas Flichy de La Neuville (Méditerranée Afrique du Nord)

  • Ancien élève en persan de l’Institut National des Langues et Cultures Orientales, Thomas Flichy de La Neuville est agrégé d’histoire et docteur en droit. Ses travaux scientifiques portent sur la capacité des civilisations à transmettre la vie sur la longue durée. Cette approche géoculturelle s’est intéressée dans un premier temps aux potentialités  créatrices des élites, notamment dans les armées – La fantaisie de l’officier. Trois civilisations majeures ont  fait l’objet d’une enquête géoculturelle :  la Perse – L’Iran au delà de l’Islamisme – la Chine –  Stratégies chinoises, le regard jésuite – et la Russie – Chine, Iran, Russie, un nouvel empire mongol ? Sous sa direction, plusieurs équipes ont analysé les conflits contemporains sous l’angle de la géoculture (Opération Serval au Mali, l’opération française décryptée – Centrafrique, pourquoi la guerre ? – Ukraine, regards sur la crise). Chef du département des études internationales à l’Ecole Spéciale de Saint-Cyr, Thomas Flichy de La Neuville est membre du Centre Roland Mousnier de l’Université Paris IV – Sorbonne. Il intervient dans de nombreuses universités étrangères, notamment à l’United States Naval Academy, la Theresianische Militärakademie, l’Université d’Oxford et de Princeton.
Partagez cet article :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *