La Vigie n° 29 : Balkans difficiles, Europe incertaine | La guerre encore et toujours

Abonné ? Téléchargez directement la lettre en cliquant sur ce lien !

Extrait des articles présents dans cette lettre :

Balkans fragiles, Europe incertaine

Angela Merkel a très récemment évoqué (ici) le risque qu’il y ait des conflits armés en Europe (« I do not want military conflicts to become necessary there again », ici). De façon extrêmement surprenante, la déclaration n’a pas été commentée en France. Pourtant, alors qu’on ne cesse de nous chanter que l’Europe, c’est la paix, entendre la dirigeante du plus puissant pays du continent prononcer un tel avertissement aurait dû susciter un débat public sur une question tellement stratégique. Il n’en a rien été. Il n’est pas anodin que la déclaration d’A. Merkel ait porté sur la question des réfugiés, sur celle des frontières et sur celle des Balkans. En effet, son raisonnement est le suivant : […]

La guerre encore et toujours

La guerre hante la mémoire collective. Il est vrai que l’histoire montre que des désordres économiques et sociaux puis des escarmouches militaires ont souvent précédé les grandes guerres. Alors, vu les tensions actuelles, chacun d’annoncer la guerre même si personne ne la prépare vraiment. À l’Ouest, on est en quête de dictateurs à abattre, d’ennemis à désigner, de complots à dénoncer, de déflagrations naissantes à détecter, de précautions militaires à prendre, voire de préemptions à préparer … La situation stratégique actuelle se prête, de fait, aux parallèles inquiétants et on ne s’en prive pas.

Mais pourquoi ce sinistre vertige et ces surenchères alarmistes? […]

 Pour lire les articles en entier, connectez-vous ou achetez le numéro dans la boutique !

Partagez cet article :
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud